Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Anticiper – Agir – Évaluer – Informer Retrouver le « B.A.-BA » de l’action municipale

Gre.mag n°40 - Groupe « L’avenir ensemble en confiance »

Anticiper – Agir – Évaluer – Informer Retrouver le « B.A.-BA » de l’action municipale

La hausse des prix de l’énergie impacte le pouvoir d’achat des Grenoblois et des acteurs économiques. La Ville, elle aussi touchée, a plus que jamais le devoir d’agir.
Depuis un an, conscient de cet enjeu majeur, notre Groupe a régulièrement en conseil municipal alerté la municipalité sur la nécessité d’anticiper et d’accompagner les répercussions de la crise énergétique concernant la flotte des véhicules de la ville et l’impact de la guerre sur nos contrats énergétiques.
Récemment, notre interpellation a concerné la nécessité d’accélérer la politique de sobriété énergétique et de mettre en place les mesures indispensables en direction des Grenoblois les plus modestes touchés par la hausse des prix de l’énergie même atténuée par le bouclier tarifaire.
La majorité municipale a annoncé des mesures « encore à l’étude » signe que, malgré nos alertes, l’anticipation n’était une nouvelle fois pas au rendez-vous.

Force est de constater que ce sont les décisions engagées depuis plusieurs décennies par les précédentes équipes municipales qui protégeront le mieux les Grenoblois aujourd’hui.
C’est tout d’abord le réseau de chaleur urbain de la CCIAG créé en 1960 et alimenté à 85 % par les énergies renouvelables qui aura un effet bouclier car moins impacté par les hausses des combustibles.
Ce sont aussi les politiques de sobriété énergétique engagées en 2005, amplifiées en 2012 avec « Facteur 4 » et couronnées de succès dès 2016 avec les labels Cit’ergie. Ces politiques permettent aujourd’hui de limiter l’explosion des factures de la collectivité en réduisant la consommation des bâtiments, de l’éclairage public, du parc de véhicules de la ville et par l’alimentation en énergies renouvelables…
Pour sa part, GEG poursuivra sa lutte contre la précarité énergétique à travers le conseil en économie d’énergie et la contribution au FSL (fonds de solidarité logement) et au CCAS.

Anticipation pour préparer l’avenir, réactivité, action, évaluation, transparence sur les résultats, c’est ce que les Grenoblois attendent d’une municipalité.

Hosny BEN REDJEB et Olivier SIX

Pour nous contacter : avenir.ensemble@grenoble.fr/07 86 38 52 32

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Non à la privatisation de Grenoble Habitat !

Face à la crise énergétique, accélérons la transition

Que va devenir le musée de Grenoble ?