Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Que va devenir le musée de Grenoble ?

Gre.mag n°40 - Groupe « Nouveau Regard »

Que va devenir le musée de Grenoble ?

Depuis l’élection d’E. Piolle en 2014, la culture à Grenoble est en souffrance. Lors de son 1er mandat, la majorité a navigué à vue et pris des décisions brutales et incompréhensibles comme :
• la suppression de la subvention aux Musiciens du Louvre
• la baisse de la subvention à la MC2
• la baisse du budget d’acquisition du musée de Grenoble
• la fermeture de bibliothèques
• la liquidation du CIEL consacré aux musiques actuelles
• le feuilleton du centre d’art contemporain de Grenoble : « Le Magasin », devenu « Le Magasin des Horizons » proposait jusqu’à sa fermeture en 2020 un programme indéfini allant des cours de jardinage et de yoga aux marches en montagne au lieu de son objet initial : les expositions d’art contemporain
• la refonte de la programmation du théâtre municipal avec la suppression les spectacles nationaux et pièces de boulevard jugées trop coûteuses et le choix d’accueillir exclusivement des compagnies locales.
La justification avancée par la majorité : une volonté de casser le modèle des politiques culturelles pour faire de la culture autrement, localement, et en finir avec le « logiciel Malraux-Lang ». La thématique est d’ailleurs portée depuis 2014 par des adjointes auX cultureS, tout un symbole !
La méthode : la centralisation, la municipalisation afin d’être libres de décider de tout. Le secteur culturel n’y a pas échappé. En 2015 par exemple, la mairie a décidé de manière unilatérale de reprendre la gestion du Théâtre 145 et du Théâtre de poche en les intégrant dans le giron du théâtre municipal.
Cette approche idéologique, pétrie de certitudes, est une véritable attaque à la liberté de création et à l’indépendance de gestion et de programmation des équipements culturels de notre ville.
Les récentes annonces conjointes d’un nouveau projet scientifique et culturel et du recrutement d’un nouveau directeur pour le musée de Grenoble sont inquiétantes car ainsi la majorité va poursuivre librement sa politique de déconstruction du patrimoine grenoblois.

Émilie CHALAS et Delphine Bense

contact@nouveauregard-grenoble.fr

nouveauregard-grenoble.fr