Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Budget 2015 : Eric Piolle envoie Grenoble dans le mur de l’idéologie !

Avril 2015 / Groupe UMP - UDI et Société civile

Budget 2015 : Eric Piolle envoie Grenoble dans le mur de l’idéologie !

Photo tribune UMPLe 1er budget de la municipalité écolo-Parti de Gauche est catastrophique pour notre ville. Le désengagement de l’Etat (-5 millions de dotation) impose une rigueur de gestion qui n’est pas du tout au rendez-vous. Les dépenses de fonctionnement augmentent, provoquant inévitablement un envol de la dette (+6 millions). En outre, le budget d’investissement s’effondre (-10 millions) ce qui aura de lourdes conséquences sur l’emploi local et provoque dès à présent la colère du monde économique comme on l’a vu à travers une récente manifestation.

Dans le détail, on observe notamment une baisse des investissements pour les bâtiments scolaires (-1,5 millions), une baisse des aides aux clubs sportifs (football, hockey et rugby), le report du projet de terrain synthétique à Bachelard, la diminution des moyens pour la propreté de l’espace public et le refus d’agir sur les questions de sécurité. Même le secteur culturel est frappé et les moyens d’intervention du Centre Communal d’Action Sociale sont en baisse…

A l’inverse, les dépenses de communication augmentent mais cela les Grenoblois s’en étaient déjà rendu compte… La gestion du Palais des Sports coutera plus cher en 2015 après l’éviction de l’association gestionnaire, la Ville perd 650 000 € de recettes avec l’abandon des panneaux DECAUX, les résultats d’Alpexpo sont encore plus mauvais que les années précédentes…

Nous avions pourtant fait, lors du débat budgétaire, des propositions très concrètes pour diminuer certaines dépenses, générer de nouvelles recettes et redonner vie à des bâtiments publics abandonnés comme l’ancien musée de la Place de Verdun et la tour Perret.

Comme quoi il ne suffit pas de savoir faire du vélo pour être capable de gérer une ville de près de 160 000 habitants…

Pédaler c’est facile, mais dans le bon sens c’est plus difficile.

Groupe « UMP – UDI et Société civile » – Richard CAZENAVE, Nathalie BERANGER, Matthieu CHAMUSSY, Sylvie PELLAT-FINET, Lionel FILIPPI, Bernadette CADOUX et Vincent BARBIER, Conseiller Municipaux

Contact : opposition.municipale@grenoble.fr
Tél. 04 76 76 38 89

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Accélérer l’adaptation de la ville aux changements à venir

Rentrée difficile pour les Grenoblois, petits et grands !

Pour des activités périscolaires de qualité pour toutes et tous !