Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>« Ce qui est bon pour les personnes âgées est bon pour la population tout entière »

Kheira Capdepon

« Ce qui est bon pour les personnes âgées est bon pour la population tout entière »

Depuis le 29 février, la Ville de Grenoble est engagée dans la démarche « Ville Amie des Ainés » qui se poursuivra jusqu’en 2020. Ce processus de longue haleine vise non seulement à améliorer les conditions de vie des seniors dans tous les domaines, mais aussi à les impliquer dans le choix des actions à mettre en œuvre. Explications avec Kheira Capdepon, adjointe aux personnes âgées et à la politique intergénérationnelle.

784370_Concertation clubsQu’est ce qu’une « Ville Amie des Ainés »?

Cette démarche a été lancée en 2005 pas l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour encourager les villes à s’interroger sur l’adaptation de leur territoire face au vieillissement de la population. L’enjeu est de favoriser un viellissement actif et en bonne santé afin d’intégrer au mieux nos ainés dans leur environnement quotidien. Il s’agira donc de fédérer les différents acteurs : élus, agents, professionnels, associatifs… pour engager une réflexion globale qui aboutira à l’élaboration puis la mise en œuvre d’un plan d’actions. Par ailleurs, le projet s’inscrit dans une perspective de citoyenneté impliquant la participation des seniors. Cela se traduira par des temps de concertation à différentes étapes du processus.

Comment cette démarche se met-elle en place ?

On souhaite vraiment partir de l’existant et travailler à partir de données au plus près de la réalité du territoire. Pour cela, un diagnostic vient d’être réalisé pour identifier les spécificités grenobloises sur la démographie, le logement, l’accès au soin des seniors… On s’est aussi appuyé sur le plan stratégique du CCAS réalisé en 2015. Au final, six thématiques autour desquelles s’articulera la réflexion ont émergé : habitat et environnement ; lien social et solidarité ; participation sociale, engagements et citoyenneté ; culture, sport et loisirs ; transports et mobilité ; santé et autonomie. Les trois premières thématiques sont travaillées dès cette année, les suivantes le seront en 2017.

Concrètement cela se passe comment ?

Pendant la première quinzaine de mai, des groupes de 10 à 15 seniors réfléchiront autour de chacun des trois premiers thèmes. Tous les secteurs de la Ville sont bien sûr concernés, avec des focus particuliers sur certains groupes de publics vulnérables pour tenir compte de la diversité grenobloise. Pour cela, une campagne d’information baptisée « La parole est à vous ! » s’est déroulée du 11 au 30 avril et nous avons fait le choix de solliciter les personnes à partir de 55 ans pour anticiper au mieux le vieillissement de la population. Des entretiens seront aussi menés avec les présidents d’associations de retraités, les présidents d’Unions de Quartier et des professionnels comme les responsables des six PAGI (Pôle d’Animation Gérontologique et Intergénérationnel) implantés dans chaque secteur.

Sur quoi cela débouchera-t-il ?

C’est l’ensemble de leurs préconisations qui permettra d’élaborer un plan d’action. A partir de cette consultation, un comité technique composé d’élus, de professionnels et de représentants des habitants, pourra commencer à proposer des solutions qui seront examinées et validées par un comité de pilotage, puis soumises au vote en conseil municipal. La démarche s’inscrit dans la durée et il est impossible aujourd’hui de savoir sur quelles actions concrètes elle débouchera. Ce qui est sûr, c’est qu’elle a vocation à être transversale : elle concernera de nombreux services, municipaux et métropolitains, et touchera à différentes politiques publiques : habitat, culture, sport, accessibilité… contribuant ainsi au mieux vivre de l’ensemble des Grenoblois. Car ce qui est bon pour les personnes âgées est bon pour la population tout entière.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi