Ils font l'actu

Accueil >Actualités >Ils font l'actu>Voyage au bout du crayon

Gwenaël Manac'h

Voyage au bout du crayon

La Cendre et le Trognon, un titre à croquer.

Gwenaël Manac’h, dessinateur, est auteur de « La cendre et le trognon ». ©Sylvain Frappat

C’est celui de la première bande dessinée de Gwenaël Manac’h, 28 ans. Un premier roman graphique. L’histoire se déroule dans l’univers du train, « un espace à part » selon l’auteur. Elle nous embarque aux côtés de Pauline, Okesh et Sim.

Au fil des planches, Gwenaël dévoile des métaphores, allégories et paraphrases en image. L’écriture nous livre des réflexions sur la construction de l’image de soi, les choix de vie, le déterminisme, et l’héritage social, culturel et familial. Il raconte :

C’est une fiction avec un pied dans le réel, qui s’est nourrie de mes recherches personnelles. J’ai à cœur de ne pas présenter une vérité. Je propose une prise de recul sur des thèmes qu’on expérimente tous.

En noir et blanc, les pages s’illuminent pourtant avec des jeux d’ombres et de lumières, d’un réalisme appliqué. Ils sont l’œuvre de traits apposés au crayon et des coups de la gomme électrique, une technique pour « sculpter » du clair sur de l’obscur.

« Cela me rapproche du rapport que j’ai avec la peinture, qui est une de mes techniques phares », précise-t-il. Et vous, si vous deviez partir en voyage, prendriez-vous un bagage ?

informationRenseignements divers
La Cendre et le Trognon, éditions 6 Pieds Sous Terre
courrielhttp://gwenaelmanach.com

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Créativité solidaire

Avantage à l’outsider

Des défis plein la tête