Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Quand les vacances riment avec solidarité

chantiers jeunes

Quand les vacances riment avec solidarité

Depuis trois ans, la Ville de Grenoble développe le dispositif Chantiers Jeunes, pendant les vacances scolaires (sauf hiver). Le principe est d’initier les 16-18 ans au monde du travail et aux activités d’entraide durant une à deux semaines, à raison de 3h30 par jour.

©Jean-Sébastien Faure

Ce lundi 27 juillet, il est 15h à la résidence autonomie les Alpins, 2, rue Lieutenant-Chabal. Des petits groupes se forment au sein de la salle de restauration. Les personnes âgées qui vivent ici sont invitées à une après-midi jeux de société, organisée par une équipe de six jeunes.

Accompagnés d’un animateur du dispositif Chantier Jeunes, Jacques, Adam, Soundosse et Diana font partie du groupe. Ils arrivent avec deux valises pleines de jeux. Rapidement, les tables s’animent. Adam, 17 ans, raconte :

L’important est de faire parler les résidents, les faire sourire, penser à autre chose… En discutant avec eux, juste là, j’ai appris qu’il y avait eu les Jeux Olympiques à Grenoble

Avec Jacques, on joue à Je me souviens de…, pour raviver les souvenirs de jeunesse : la drague lors des bals, les premiers pas et «les râteaux qu’on se prenait», les vêtements du dimanche, la musique de l’époque…

«Il nous fait penser à des choses auxquelles on ne pensait plus depuis une éternité !», réalise une des résidentes. Au fil des parties, les liens se tissent entre les deux générations.

«Le fait d’accueillir à nouveau du monde de l’extérieur, et en particulier la jeunesse, enchante nos résident-es. J’ai aussi le sentiment que les jeunes ressortent accomplis par cette expérience», exprime Patricia Tourné, aide médico-psychologue de la résidence.

informationRenseignements divers
Plus d’infos sur
courrielhttp://www.grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

L’art de la prévention

Les associations font leur rentrée

Changement de ticket