Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Co2mpost : 600 m2 de compostage au coeur de l’Abbaye

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Budget participatif : portraits de projets

Budget participatif 2017

Co2mpost : 600 m2 de compostage au coeur de l’Abbaye

Vendredi 25 mai 2018, Co2mpost et les Jardins partagés de l’Abbaye ont inauguré leur projet aménagé sur l’ancien terrain en friche de l’US Abbaye. L’association Co2mpost dispose désormais de 600 m2 pour composter des bio-déchets « à l’échelle d’un quartier ».

Matthieu Piffeteau a porté le projet de Co2mpost au budget participatif 2017. ©Auriane Poillet

Derrière le tout nouveau jardin partagé de l’Abbaye, lui aussi lauréat du budget participatif, se trouve 600 m2 dédiés au compostage gérés par l’association Co2mpost, fondée en février 2016.

Matthieu Piffeteau, bénévole au sein de l’association, a porté le projet au budget participatif 2017 :

On veut expérimenter la valorisation des déchets à l’échelle d’un quartier. On avait envie de reprendre la question de la terre et de notre rapport à la terre par notre alimentation et nos déchets sans être moralisateurs ni porter de jugement.

« Une demande de verdure » sur le secteur 5

Le projet de Co2mpost n’est pas seulement une mise à disposition d’un terrain pour composter des bio-déchets. L’association entend bien faire de la pédagogie dans le quartier de l’Abbaye et donner « des trucs et astuces de grand-mère » aux habitants.

« On veut aussi remettre de l’activité dans le quartier et créer du lien social », indique-t-il. « C’est intéressant de voir qu’il y a une demande de verdure sur ce quartier. » Trois lauréats de l’édition 2017 du budget participatif sont en effet situés dans le secteur 5 : le Verger Aventure, les Jardins partagés de l’Abbaye et Co2mpost.

Ces deux derniers se sont associés pour réaliser leur projet sur l’ancien terrain en friche de l’US Abbaye. « On avait tout de suite pensé à ce terrain », explique Matthieu Piffeteau.

Matthieu Piffeteau a organisé un atelier autour du compostage lors de l’inauguration de Co2mpost et des Jardins partagés de l’Abbaye le 25 mai 2018. ©Auriane Poillet

Plusieurs containers de compostage

Les 600 m2 de terrain dédiés au compostage ont été aménagés durant l’hiver. Il manque cependant les containers qui contiendront les bio-déchets. Ceux-ci seront installés sur une dalle de 150 m2 équipée de trois rigoles qui « interceptent le jus et le guide jusqu’à une grande cuve de 1000 m3 ».

Lorsque la cuve est remplie, celle-ci déborde dans une noue paysagère située entre le terrain de compostage et les jardins partagés. Le jus mélangé à l’eau de pluie permettra d’alimenter les jardins par un système d’arrosage.

Au fond du terrain, entre les arbres, se trouveront également un emplacement pour stocker le broyat, deux containers pour ranger le matériel et créer une zone d’accueil, ainsi que des toilettes sèches.

« Co2mpost est un projet conséquent qui demande beaucoup de temps et de concentration », conclut le porteur de projet. « Il n’y a pas encore de collecte de bio-déchet à vélo, mais on avance petit à petit. C’est long, mais on y arrive. »

informationRenseignements divers
courrielhttp://co2mpost.wixsite.com
courrielhttp://www.grenoble.fr/projet/144/1135-2016-09-des-jardins-partages-pour-tous-a-l-abbaye.htm

Les commentaires (1)

Commentaire de Benoist le 12 juin 2018 à 8 h 17 min

Superbe projet !

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Florence Gombert-Meurice, passion pharaonique

Cathy Nicolas, férue de crossfit

Rameuse en or