Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>La « co-construction » naufragée

mai 2018 / Groupe Ensemble à gauche

La « co-construction » naufragée

« Associer les habitants pour co-construire les projets dès leur élaboration, c’est donner du pouvoir d’agir avant la décision, en lieu et place d’un petit pouvoir d’amendement de projets déjà ficelés » : c’était l’engagement n°1 de la liste Une Ville pour tous aux Municipales de 2014.

Depuis quatre ans, on ne compte plus les rendez-vous manqués : projet Esplanade, Flaubert, budget, bibliothèques, Villeneuve… où, au mieux (sic !), le « petit pouvoir d’amendement de projets déjà ficelés » est devenu la règle. La nouvelle Charte des Conseils Citoyens Indépendants adoptée au dernier Conseil avec ses “règles” qui en font plus des “clubs privés” que des lieux de débat public (membres “anonymes”, fonctionnement opaque, réunions non publiques, pas d’information des habitants…) vient de parachever le naufrage cette co-construction Canada Dry bien amère.

Contact : bernadette.richardfinot@grenoble.fr, guy.tuscher@grenoble.fr,
Tribune complète http://eaggrenoble.wixsite.com/ensembleagauche

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Pour une action publique plus protectrice des habitants des bidonvilles grenoblois !

Amateurisme

Une année 2022 sous le signe de Capitale verte européenne