Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>La démocratie locale est malade

mars 2018 / Groupe Réussir Grenoble

La démocratie locale est malade

Eric Piolle a été élu en 2014 sur une promesse de démocratie refondée et ouverte à tous. Aujourd’hui, cette promesse est trahie par une attitude dictatoriale de la municipalité et une volonté réaffirmée de bâillonner les oppositions.

Le projet de l’Esplanade est représentatif de cette volonté de « faire taire » tous ceux qui ne pensent pas comme la municipalité. Eric Piolle a fait voter le plan guide de son projet, dont la dernière version n’a pas été soumise à concertation et il a refusé de donner la parole au collectif qui lui avait pourtant demandé. Le dossier GALTIER, du nom de l’ancien garage RENAULT, Cours de la Libération, n’échappe pas à cette dérive : Grenoble Habitat réclame 2,3 millions d’euros à des riverains pour recours abusif, alors que ces derniers ne font que dénoncer un projet de bétonisation. C’est une manoeuvre d’intimidation tout à fait scandaleuse. D’autant qu’elle vient de ceux qui, en leur temps, n’ont jamais hésité à multiplier des procédures !
La manière de mener les débats en conseil municipal par Eric Piolle est aussi entachée par cette volonté de bâillonner les élus de l’opposition. Ses propos liminaires qui visent à encenser son action et à attaquer toutes les forces politiques avec lesquelles il n’est pas d’accord pour ensuite délivrer les prises de parole selon son bon vouloir sont inacceptables ! Sur une décision de la majorité, le nombre de conseils est passé de 11 à 7 séances/
an pour le nombre de débats contradictoires.
Pour la première fois, le règlement intérieur n’a pas été négocié avec les oppositions mais imposé (baisse des moyens, tribune réduite à la portion congrue dans Gremag, refus à ce que nous utilisions les moyens de projection, disparition de la salle adjacente à la salle du conseil municipal permettant au public d’assister aux débats).
Les divergences d’opinions ne devraient pas empêcher le respect et le dialogue. C’est notre conception de la démocratie locale et rien ni personne ne nous bâillonnera.
Contact : opposition.municipale@grenoble.fr
Tél. 04 76 76 38 89

Groupe « Réussir Grenoble »
Richard CAZENAVE, NathalieBERANGER, Matthieu CHAMUSSY, Sylvie PELLAT-FINET, Lionel FILIPPI, Bernadette CADOUX et Vincent BARBIER
Conseillers municipaux Les Républicains-UDI-Société Civile de Grenoble