Découvertes

Accueil >Découvertes>La jeunesse sur un plateau

danse

La jeunesse sur un plateau

Le chorégraphe grenoblois Bouba Landrille Tchouda réunit seize jeunes amateurs pour Les gens d’à côté. Une création collective qui interroge le rapport à l’autre.

© Fabrice Hernandez

Le travail de la compagnie Malka se caractérise par la volonté d’ouvrir la danse à tous les publics et « particulièrement les jeunes car c’est un moment où il est important de ne pas se tromper de chemin », souligne Bouba Landrille Tchouda.

Rassemblant des jeunes de Grenoble, Echirolles et Saint-Martin-d’Hères, Vies violences est un projet artistique s’inscrivant dans un « questionnement sur le rapport à l’autre qui peut être perçu comme une menace ou une richesse, afin que la danse participe à la construction de ce que nous sommes en sondant les mécanismes qui nous isolent, nous marginalisent. »

Depuis la rentrée, la compagnie a engagé un processus de création « exactement de la même façon qu’avec des professionnels. Il s’agit de mobiliser sa créativité et son énergie à partir d’un cadre qui soutient le travail d’impro ».

Cette production gestuelle s’accompagne d’ateliers d’écriture et de nombreux échanges avec les jeunes. « Tout se construit selon leurs propositions, leurs envies, leurs perceptions » pour aboutir à un spectacle pluridisciplinaire s’appuyant aussi sur le texte et la vidéo pour interroger ce qui nous sépare ou nous rassemble. »

 

informationRenseignements divers
À l’Heure Bleue de Saint-Martin-d’Hères le 2 juin à 20 heures, à l’Espace 600 de Grenoble le 12 juin à 19 h 30, à la Rampe d’Echirolles le 14 juin à 19 heures, au Théâtre municipal de Grenoble le 16 juin à 20 heures
Tarif : 5 €, gratuit pour les - 12 ans.
courrielhttps://www.ciemalka.com/fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Nicolas Salsi raccroche les gants

Le Grenoble Gym en transition

Cuisine au sommet