Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Rugby féminin : les petites bêtes qui montent, qui montent

espoir

Rugby féminin : les petites bêtes qui montent, qui montent

Les Coccinelles, l’équipe féminine de rugby du Grenoble Université Club, fera prochainement ses premiers pas en « Élite 2 Armelle Auclair » (le 2e niveau national).

Cox rugby crédit Rémy Dissoubray
Une ascension fulgurante pour Sumana Yin et ses coéquipières, qui évoluaient encore en Fédérale 2 (le 4e niveau national) il y a deux ans. 
« La saison a été incroyable » confirme la capitaine. Forte d’une grosse solidarité et d’un collectif à toute épreuve, les Grenobloises ont renversé des montagnes tout au long de l’année pour se hisser jusqu’en finale du championnat, malheureusement perdue face à La Rochelle (3-14). Une défaite sans conséquence sur l’accession, les deux finalistes grimpant à l’échelon supérieur.

Place donc désormais au 2e niveau national. « On va pouvoir se confronter à des grosses équipes et savoir exactement ce qu’on vaut » souffle Sumana. Les Cox visent avant tout le maintien et souhaitent s’installer durablement en Élite 2. « C’est super pour le développement de notre discipline et se faire connaître auprès du grand public. De notre côté, à nous d’écrire une nouvelle page de l’histoire des Cox. » Un sacré challenge en perspective !

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.rugby-feminin-grenoble.fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Grenoble, capitale mondiale du monocycle

Deux bassins, deux ambiances : faites votre choix !

L’élite de l’athlétisme a rendez-vous à Bachelard