Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>L’heure des comptes

Gre.mag n°26 - Groupe « Réussir Grenoble »

L’heure des comptes

Déjà alarmante en 2014, la situation financière de la Ville de Grenoble s’est encore dégradée au cours de ces dernières années.

L’épargne de gestion courante, c’est-à-dire l’excédent entre les recettes et les dépenses de fonctionnement qui sert à rembourser la dette et à financer les investissements, est en baisse par rapport au début du mandat.

Pour autant le niveau moyen des investissements est en très nette diminution par rapport au mandat précédent alors même que la dette continue d’augmenter ! Il faut dire que, à périmètre constant, les charges de personnel ont augmenté de 15  millions au cours du mandat… Ces dernières représentent désormais 57,3 % des dépenses de fonctionnement en 2018 contre 50,6 % en 2013.

Sur la dette, la majorité a même procédé au ré-étalement jusqu’en 2036 de certains prêts qui devaient s’achever en 2020 afin de financer les investissements de la fin du mandat. La Chambre Régionale des Comptes évalue le surcoût pour la collectivité à plus de 2,5  millions.

En même temps la pression fiscale sur les Grenoblois s’est accrue car la Métro a dû augmenter sa propre fiscalité (par exemple, création de la taxe GEMAPI et forte augmentation de la taxe sur les ordures ménagères) pour prendre en charge les transferts de compétence en provenance de la commune dont les coûts ont été sous-évalués par la municipalité. C’est d’ailleurs ce que dit noir sur blanc le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes.

Si l’on ajoute à cela que le service rendu aux Grenoblois s’est dégradé (fermeture de bibliothèques, service de la santé scolaire taillé en pièces, propreté des espaces publics laissant à désirer, baisse des subventions aux associations et au CCAS, inaction en matière de sécurité…), on comprend aisément l’exaspération grandissante des Grenoblois.

Richard CAZENAVE, Nathalie BERANGER, Matthieu CHAMUSSY, Sylvie PELLAT-FINET, Lionel FILIPPI, Bernadette CADOUX et Vincent BARBIER, Conseillers municipaux Les Républicains-UDI-Société Civile de Grenoble

Contact : opposition.municipale@grenoble.fr – Tél. 04 76 76 38 89