Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Linky, un fil à la patte

Janvier 2016/Groupe Front National

Linky, un fil à la patte

Selon l’heureuse tradition qu’est le nouvel an, je présente au maire Eric Piolle et à l’ensemble des membres du Conseil Municipal, mes voeux les plus sincères pour l’année 2016 ainsi qu’à tous leurs proches.

Mireille twitter copie Le déploiement du compteur électrique de nouvelle génération Linky a démarré en fanfare. Depuis des années, le secteur des industries électriques et informatiques développe le marché des objets connectés. C’est la « smart grid » qui doit nous conduire à la « smart city » où les individus seront surveillés en permanence, pour leur plus grand bien, c’est promis.
Les sommes en jeu sont telles, et le pouvoir que ces nouvelles techniques donnent aux politiques si grand, que trés vite se sont concentrés des intérêts de groupes qui ne sont pas toujours en accord avec l’intérêt général.

Les avantages réels de Linky pour les particuliers n’existent pas. Nous n’avons pas besoin de changer nos compteurs. Il s’agit de la création artificielle d’un marché captif dont nous devenons les consommateurs obligés.

La supposée confidentialité des communications domicile-fournisseur est une farce. Il suffit de voir la surveillance d’internet et des téléphones portables pour imaginer les dérives futures du système lorsque les appareils de la maison diront à quelle heure ils sont mis en marche.

L’impact direct sur l’emploi est la suppression de milliers d’agents chargés de la relève des compteurs. Les emplois créés pour l’installation de ces compteurs seront temporaires.

La gratuité est un mensonge. Entre les milliards de la recherche-développement en amont et les 5 milliards de Linky, le pouvoir d’achat des citoyens est dévié contre leur gré vers la filière que les dirigeants de l’Union Européenne ont décidé d’imposer. Les résultats d’EDF ont diminué de moitié depuis 2012. Son chiffre d’affaires est aussi en baisse. Par conséquent, une moindre consommation va conduire forcément à une hausse des tarifs électriques.

Groupe Front National – Mireille d’Ornano présidente

Courriel : mireille.dornano@grenoble.fr