Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Bornes interactives : littérature en short

histoires courtes

Bornes interactives : littérature en short

C’est un petit nouveau dans le paysage des bornes : le distributeur d’histoires courtes. Installé dans différents lieux publics, il offre, pour agrémenter les temps d’attente, une histoire à lire.

Les distributeurs d'histoires sont installés dans différents lieux grenoblois, ici à la Maison des habitants Mistral, 68 rue Anatole France.

Les distributeurs d’histoires sont installés dans différents lieux grenoblois, ici à la Maison des habitants Mistral, 68 rue Anatole France.

 

Depuis quelques semaines, les barres chocolatées des distributeurs ont un nouveau goût à Grenoble. Garanties sans huile de palme et bien plus nourrissantes pour l’esprit : la huitaine de bornes installées dans les lieux publics(1) délivre des petites histoires en guise de friandises. Avec un goût de revenez-y : l’usager, le passant et le touriste peuvent croquer plus de six cents œuvres au total, en quelques dizaines de secondes ou en cinq minutes, selon sa disponibilité, et pour pas un centime.

Cette expérimentation unique en France est menée avec l’ingéniosité de Short Édition, jeune éditeur grenoblois de livres courts. Une entreprise qui jongle sur les projets décalés, témoignant d’une même ambition : redonner le goût de la lecture au plus grand nombre.
Dès l’été dernier, la start-up mettait en ligne un site pour les plus jeunes : « Nous proposons aux 8-12 ans une lecture gratuite et adaptée, avec des textes soigneusement sélectionnés, à lire ou à écouter en podcast », détaille Isabelle Pleplé, cofondatrice de Short Édition.

Avec une centaine d’œuvres reçues chaque jour par une large communauté de rédacteurs, d’Afrique du Nord et de Québec compris, l’entreprise a de quoi satisfaire les amoureux de petites histoires qui fondent sur la langue… française.

À savoir : les distributeurs sont installés dans le hall de l’Hôtel de ville, au Patio, à la MDH Mistral et MDH Chorier Berriat, dans les bibliothèques Centre-ville, Saint-Bruno et Kateb Yacine, et à l’Office de tourisme.

informationRenseignements divers
courrielhttp://jeunesse.short-edition.com/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Un air de campagne en ville

Le nouvel avenir de la Villa Clément se dessine

Le plein d’infos pratiques avec SolidaGre