Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Ouverture Exceptionnelle s’offre une deuxième édition

cours berriat

Ouverture Exceptionnelle s’offre une deuxième édition

Réanimer des boutiques aujourd’hui fermées en y introduisant temporairement arts et cultures, c’est l’idée d’Ouverture Exceptionnelle, qui mobilise l’ensemble des acteurs du quartier.

Lors de la première édition de Ouverture Exceptionnelle.

Pendant neuf jours, la deuxième édition d’Ouverture exceptionnelle, organisée par la compagnie Scalène en partenariat avec la société ARaymond, propose une cinquantaine d’interventions de tous types : danse contemporaine, théâtre, installation, exposition, concert…

Avec l’idée ambitieuse de réunir autour d’un même projet commerçant-es, habitant-es, artistes et acteurs locaux. La Belle Électrique et le Pacifique, notamment, font partie de l’aventure.

Résidences ouvertes

«Beaucoup de compagnies, de collectifs se sont constitués en groupes pour une sorte de résidence ouverte dans les boutiques», indiquent Youtci Erdos et Manuel Chabanis, chorégraphes et porteurs de projet au sein de la compagnie Scalène.

«C’est un cadre de travail très différent et une manière pour le public de voir le travail d’un artiste dans une période qu’on ne voit jamais.»

Certaines boutiques seront ouvertes au public qui ne doit pas hésiter à entrer. Pour d’autres, les résidences seront visibles depuis l’extérieur, par la vitrine, comme à travers un aquarium.

On peut se laisser porter, se laisser surprendre, avec l’objectif, quand même, de s’interroger sur la pertinence de laisser ces lieux vides ou non.

informationRenseignements divers
Ouverture exceptionnelle #2 du 9 au 19 octobre dans une dizaine d’anciennes boutiques du cours Berriat.
courrielhttp://www.cie-scalene.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Les voix du cœur

L’école Ampère fait des économies d’énergie

Vers un quartier «Zéro déchet»?