Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Récits de vie cousus sur un fil

alma/très-cloîtres/chenoise

Récits de vie cousus sur un fil

« Écoute et transmissions », c’est le nom du projet au long cours porté par l’association Le Raffut dans le but de valoriser la parole des femmes issues de l’immigration. Cet hiver, l’un des formats d’expression fut la création textile.

atelier-paroles-de-femmes-cafe-laffutCe mardi 22 novembre, le café À l’Affût assortit son ambiance de bistrot de proximité d’un atelier de couture peu ordinaire. Les habitantes du quartier (et d’ailleurs !) sont invitées à libérer leur créativité en exprimant un souvenir fort de leur pays d’origine, à travers le textile.

Caroline Heysch, gérante du lieu et copilote des projets associatifs, est à l’initiative de ce projet dénommé « Origines en patchwork ». « Un des objectifs est de parler du chemin que les femmes ont parcouru pour venir jusqu’ici », explique-t-elle. Champs de fleurs, champs de manioc, récolte des olives… Toutes les images qui se trouvent « dans le cœur et dans la tête » de ces femmes sont cousues sur des panneaux avec des tissus colorés, d’origines variées.

En janvier et février, l’artiste Christèle Trougnou, spécialiste du collage surréaliste, exposera ses œuvres à l’Affût et partagera sa technique avec celles qui souhaitent tester un autre mode d’expression artistique.

informationRenseignements divers
Rendez-vous les mardis de 15h à 17h, au café À l’Affût (5 rue Très-Cloîtres), et/ou les mercredis de 14h à 16h, à la Maison des habitants du Centre-Ville.
Contact :

courriel caroline.heysch@coveillas.fr
courriel cafealaffut@gmail.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Immersion dans la grande bleue

La culture porte ses fruits au Prunier Sauvage

GrandAlpe sur un îlot de fraîcheur