Découvertes

Accueil >Découvertes>Le champ des possibles

village olympique

Le champ des possibles

Elisabeth Chabuel est auteure et poétesse ; Anne-Laure H-Blanc, plasticienne et graveuse. Accompagnées par l’association Musidauphin Médiarts, elles entament une résidence artistique longue, intitulée Géographies de papier, avec le Village Olympique pour objet de recherche.

©Auriane Poillet

Une première visite en janvier leur a permis d’observer le quartier en détail. D’autres suivront et les habitant-es auront sûrement l’occasion de croiser le duo au détour de leurs pérégrinations.

« J’ai été subjuguée par l’endroit, la beauté de ce lieu », indique Élisabeth. Surprise aussi de voir la nature reprendre le dessus. La résidence commence seulement et les deux artistes souhaitent « laisser les choses venir », observer par le « prisme de la sensibilité ».

Le temps et les saisons

« On veut découvrir, rester ouvertes à ce que l’on va rencontrer, précise Anne-Laure. On essaie d’y aller vierge de tout a priori et de laisser se faire les rencontres. L’incertitude ouvre les possibles. »

La résidence des deux artistes sera ponctuée par le temps et les saisons. Un aspect que l’on retrouvera à coup sûr dans la restitution du projet présentée à la fin de l’année à l’ancienne bibliothèque Prémol.

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.mediarts38.fr
courriel contact@mediarts38.fr
téléphone 04 76 44 28 79

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Confinement : des ateliers de danse pour continuer à bouger

Rencontre avec l’histoire du cinéma depuis chez soi

Mangez Bio Isère se tourne vers les groupements d’achats