Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Rétablir le dialogue avec les Grenoblois

Gre.mag n°37 - Groupe « Société Civile, Divers Droite et Centre »

Rétablir le dialogue avec les Grenoblois

En janvier, la majorité municipale s’est fracturée sur le sujet du burkini dans les piscines, conduisant à la démission d’une élue : ses déclarations publiques ont confirmé qu’E. Piolle gouvernait seul, avec mépris.
Lors du Conseil Municipal de février, la majorité municipale a acté le renouvellement des « conseils citoyens indépendants », qui n’ont d’indépendants que le nom.
L’objectif est d’écarter les Unions de Quartiers, de multiplier les dispositifs compliqués afin d’empêcher les Grenoblois de saisir leurs élus et interdire tout débat sur les choix municipaux et les problèmes du quotidien. Le Comité de Liaison des Unions de Quartiers a ainsi affirmé que la Municipalité mettait « fin à 100 ans de concertation entre la municipalité grenobloise et les habitants ».
À Beauvert, le Président de l’Union de Quartier demandait à assister à une réunion technique à propos de l’urbanisation du dernier espace de respiration du secteur. L’Adjointe au Maire a refusé. Les habitants, principaux concernés, sont écartés des décisions qui impactent leur quotidien.
Avenue de Washington, les habitants demandent depuis des mois une réunion de concertation pour les places de stationnement qui disparaissent. En novembre, au Conseil Municipal, l’Adjointe certifiait cette réunion programmée. Depuis, elle n’a toujours pas eu lieu et les appels des habitants demeurent sans réponse.
La mise à disposition par la Municipalité du squat du 38 rue d’Alembert (340 000 €) à un groupe anarcho-gauchiste pour un loyer dérisoire, sur le dos des contribuables, est effectuée malgré les nuisances allant parfois jusqu’aux menaces, les tags, la dégradation du quartier.

Il est urgent que la Municipalité respecte à nouveau les Grenoblois et prenne enfin en compte leurs attentes (Notre Dame, Sainte Claire, rue Voltaire, Berriat…). Ils peuvent compter sur notre groupe pour les porter au Conseil Municipal.

Nous sommes à votre disposition : 0476763484 / societecivile38@gmail.com

Alain CARIGNON, Nathalie BÉRANGER, Brigitte BOER, Chérif BOUTAFA, Nicolas PINEL, Dominique SPINI

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.


Les commentaires ne sont plus ouverts pour ce contenu.

Gre-mag vous propose aussi

Fixer un cap pour « Grenoble 2030 »

Grenoble terre d’accueil

Démocratie locale : le hold-up d’Éric Piolle