Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>La force du collectif

contre les violences aux personnes

La force du collectif

« Parler des violences, c’est déjà les combattre » : c’est le slogan de campagne de lutte contre les violences faites aux femmes. Et s’il date de 2013, il résonne encore aujourd’hui au sein des associations qui viennent en aide aux victimes de violences conjugales. Pour cette deuxième phase de confinement, le tissu associatif grenoblois et la Ville restent particulièrement attentifs et mobilisés sur ce sujet.

Stop aux violences conjugales © Adobe stock

Le 29 juillet 2020, un rapport analysant les violences conjugales pendant le confinement du printemps dernier dévoile une très nette augmentation des signalements de violence.

Lors de cette période de repli au domicile, les chiffres sont sans équivoque : en avril 2020, 29 400 appels ont été enregistrés au numéro d’urgence national 3919, contre 9 700 le mois précédent : + de 200 % !

Ce rapport a été réalisé par la MIPROF (Mission Interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains), à la demande du ministère de l’Égalité des hommes et des femmes.

À l’heure de ce second confinement, la Maison pour l’Égalité Femmes-Hommes et la Ville de Grenoble souhaitent rappeler que les structures et associations locales restent mobilisées pour accompagner les victimes de violences conjugales et au sein des familles.

Écoute, accompagnement et mise à l’abri

Dans le cadre de ces politiques de santé publique et égalité des droits, la Ville et le CCAS ont mis en place différentes actions en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux personnes minorisé-es de genre : sensibilisation, renforcement de l’information, mise en lien et soutien aux associations qui luttent contre les violences conjugales.

À ce titre, la Ville a récemment mis à disposition des logements après de l’association Solidarité Femmes Miléna, qui orientent les victimes vers une solution d’hébergement d’urgence si nécessaire.

En ces temps confinés, un travail de coordination a lieu pour renforcer ce plan d’actions, avec un effort particulier pour trouver de nouvelles places d’hébergement.

Chloé Le Bret, conseillère municipale déléguée à l’égalité des droits et état civil, indique :

La Ville s’est mobilisée avant même l’annonce pour trouver des solutions concrètes de mise à l’abri des personnes victimes de violences conjugales. La situation de confinement est une période stressante pour tout le monde. Les victimes de violences conjugales peuvent être bloquées à leur domicile, et des situations peuvent déraper. Oui, nous sommes confinés, mais en cas de nécessité, il n’est pas interdit de fuir !

Vos commentaires

Commentaire de Coiffard Pauline le 17 novembre 2020 à 11 h 29 min

Bonjour,

les infos sur le planning familial de l’isère sont fausses. Pourriez vous les corriger svp ?

Pour prendre RDV au Planning Familial Grenoble Gambetta, merci d’appeler au 04 76 87 94 61.

Pour prendre RDV au dans une antenne de l’inter-quartier (Abbaye-Teisseire-Mistral-Prémol-Vieux-temple) du planning familial merci d’appeler au 04 76 43 13 76

Le jour de votre RDV, merci
– d’arriver à l’heure (ne venez pas en avance)
– de porter un masque
– en arrivant, de vous laver les mains avec le gel hydro-alcoolique à votre disposition dans nos locaux
– d’éviter de venir accompagné.e

Les conseillères, médecins et sage-femmes se relaient toujours de 9h à 17h du lundi au vendredi pour assurer une ligne d’écoute téléphonique sur l’IVG, la contraception, les sexualités et violences : le 0800 08 11 11.

merci d’avance,
Pauline Coiffard
Chargée de communication au planning familial de l’Isère

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Cuisine sans frontière se dote d’un frigo solidaire

Projet Vénus : une vente aux enchères caritative

Pop’up : une deuxième version de la boutique éphémère