Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Un air de détente sur le cours Jean-Jaurès

budget participatif

Un air de détente sur le cours Jean-Jaurès

« Végétaliser le cours Jean-Jaurès », c’est le nom d’un des projets lauréats de l’édition 2016 du Budget participatif. À l’heure où les travaux sont en instance de réalisation, Gre.mag s’est immiscé dans les dessous de ce dispositif pour comprendre l’exécution d’un projet, depuis l’idée jusqu’à sa concrétisation.

En octobre 2016, lors du vote du Budget participatif, 2 636 Grenoblois.es se sont exprimés en faveur d’un concept de végétalisation du cours Jean-Jaurès. Porté par le Conseil citoyen indépendant B, ce programme de 135 000 euros consiste à ponctuer ce cours de nature et d’espaces ombragés pour les passants. « L’angle sous lequel on aborde la végétalisation est de l’ordre du climatique et des ambiances. Sur le cours Jean-Jaurès, certains endroits très minéraux sont brûlés par le soleil, et donc peu fréquentés la moitié de l’année », explique Florian Artus, membre du CCI B. Du mobilier urbain sera installé à divers endroits. « Des personnes âgées nous ont fait part de leur besoin de faire des haltes à l’ombre, pour favoriser leur autonomie à faire leurs courses », précise Florian.

Un programme rédigé à plusieurs mains
Pour chaque projet lauréat, une équipe est constituée par la Ville pour étudier la faisabilité de l’opération et assurer sa mise en œuvre. Dans ce cas de figure, elle se compose du service de la Ville en lien avec la thématique du projet (le service des Espaces verts), de la Direction territoriale du secteur 2, des concepteurs (le bureau d’études aménagement des espaces publics commun à la Ville et à la Métro), et du porteur de projet.
Le service des Espaces verts intervient comme un maître d’ouvrage. Un de ses objectifs est de faire correspondre le programme avec les caractéristiques du site et de trouver des solutions alternatives si des contraintes techniques apparaissent. La Direction de territoire joue un rôle de référent pour garantir le lien entre la Ville, le porteur du projet et les Grenoblois.es. Il est notamment en charge de la concertation. Enfin, le service Démocratie participative assure la coordination de tous les acteurs de cette aventure, la communication et le respect du règlement du Budget participatif.

Objectif : réalisation !
Après la phase d’instruction et des différents apports de la concertation, la rédaction du programme est transmise aux concepteurs, pour déterminer le plan d’aménagement final. Ainsi, le cours Jean-Jaurès accueillera à la fin de l’année huit bancs supplémentaires, cinq assises en bois, des dossiers sur l’ensemble des assises qui n’en possèdent pas, l’installation de trois pergolas, la mise en place de trente-deux portiques et la plantation de vingt-neuf arbres et arbrisseaux, de plantes grimpantes, d’arbustes bas et de vivaces. Fruits de la concertation, trois parcelles seront dédiées au dispositif Jardinons nos rues. La réalisation est en cours, ainsi que l’organisation d’une inauguration.

Les commentaires (1)

Commentaire de isabelle Dejou le 29 janvier 2018 à 16 h 47 min

recherche désespérée du plan végétalisation cours j.jaurès entre ave Alsace lorraine et les quais. 3 ARBUSTES EN FLEURS ACTUELLEMENT janvier 2018 .impossible d’avoir une réponse. que des projets jamais de réel.même les Espaces Verts ne savent pas qui a fait les travaux ! je remercie celle ou celui qui me donnera la réponse. I. Dejou

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

La résidence Mortillet fait coup double

Les super-héros, on en croque !

Le Patio donne le tempo