Découvertes

Accueil >Découvertes>Un Grenoblois footballeur pro en Inde

Inde

Un Grenoblois footballeur pro en Inde

Un championnat de football en Inde, le pays du cricket ? En y regardant de plus près, la bonne surprise fut de trouver un Grenoblois engagé dans l’aventure. Raphaël Romey, formé à Grenoble et champion de France de foot avec l’université Joseph-Fourrier, a posé ses valises en Inde. Au menu : choc culturel, découverte du quotidien et l’occasion de vérifier que là-bas, le ballon tourne aussi rond qu’ailleurs.

IMG_2160

Le joueur de football Raphaël Romey, formé à Grenoble il y a une quinzaine d’années.

En septembre 2014, Raphaël est recruté par l’équipe des Kerala Blasters, basée à Cochin dans le sud-ouest de l’Inde, juste avant l’Indian Super League (ISL).

L’ISL, le plus haut niveau des compétitions de foot en Inde, a trois objectifs : promouvoir le foot, le professionnaliser et apporter l’expérience de joueurs européens aux joueurs indiens. Elle s’est déroulée pour la première fois d’octobre à décembre 2014.
La ligue est composée de huit équipes. Dans chaque formation sont recrutés de très grands footballeurs pour faire la promotion du championnat, des joueurs « classiques » et des joueurs indiens. Parmi les grands joueurs, Del Piero, Trezeguet, Pires, Anelka, Materazzi…

Une ambiance à couper le souffle
Raphaël Romey, qui a toujours voulu avoir une expérience à l’étranger, voit donc son rêve se réaliser. Il pensait à tort qu’il n’y avait pas de foot en Inde, mais s’intègre très vite dans une équipe multiculturelle dans laquelle évoluent des joueurs canadiens, espagnols, irlandais, indiens et français.

IMG_2196

De jeunes supporters indiens des Kerala Blasters.

Il découvre un engouement extraordinaire de la part des supporters. Le championnat déchaîne les passions et son équipe joue les trois-quarts de la saison à guichets fermés dans un stade de plus de 60 000 places. « Toutes les générations se rendent aux matchs pour encourager leur équipe. Des enfants aux grands-parents, ils sont tous grimés, maquillés, habillés de jaune et bleu, les couleurs des Kerala Blasters » raconte Raphaël. Les rues qui mènent au stade sont bondées deux heures avant le coup d’envoi, le bouillonnement se transforme très vite en euphorie et fait place à une énorme fête collective dans les rues.

 

IMG_2015

Raphaël en finale
Le championnat se déroule en deux parties, une phase régulière puis une phase de play-off (dernière confrontation). Pour la première saison, l’équipe du Grenoblois n’a pas démérité : Raphaël et les Kerala Blasters se sont qualifiés pour les demi-finales et ont rencontré l’équipe de Chennai, grande favorite pour le titre de champion. Contre toute attente, les Kerala Blasters remportèrent leur ticket pour la finale : l’atmosphère dans la ville de Cochin fut enivrante. Aux portes de l’Histoire, les « Blasters », comme les appellent les supporters, échouèrent pourtant à Bombay, où eut lieu la grande finale. En encaissant un but à la dernière seconde, Raphaël et sa bande s’inclinèrent 1-0 lors de ce match historique.

 


teaser Inde Gremag par VilledeGrenoble

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Décryptage en ligne

Le GUC FF en orbite

La montagne fait son ciné