Actualités

Accueil >Actualités>L’espace public comme terrain de jeu

Pratique libre

L’espace public comme terrain de jeu

En ville, les citadins ont de plus en plus tendance à s’approprier les espaces urbains pour des activités sportives pratiquées à l’origine dans des espaces naturels ou en salle. De plus en plus, les sportifs investissent les espaces publics, les espaces verts ou les espaces aménagés avec du mobilier sportif.

Lieu de rassemblement, de passage, de flânerie, d’échanges, la ville est aussi un lieu de pratiques sportives, en tout genre, en individuel ou en collectif. À ce titre, en 2016, le label Ville active et sportive a été créé par le ministère des Sports, avec 326 villes françaises labellisées en 2018, dont Grenoble en 2017.

Ici, et l’été en particulier, l’espace public est la scène de séances de yoga dans les jardins publics, d’entraînement de hip-hop spontané, de sport de glisse, d’urban training ou de street workout… Plus imaginatif et spontané encore, le parkour détourne le mobilier urbain en support d’entraînement. La preuve en images.   

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 9 images

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Confinement : les messages de nos balcons

Seniors confinés : solidarité au Conseil des Aîné-es

Dé-confinement : clap de fin pour Radio Covid-19 Berriat