Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Flaubert, un quartier à imaginer ensemble

c'est bientôt là

Flaubert, un quartier à imaginer ensemble

Flaubert franchit ces mois-ci une étape décisive avec les réunions de concertation.  Unions de quartier, comités consultatifs indépendants et acteurs économiques  discutent ensemble sur le devenir d’un quartier stratégique pour Grenoble.

© Gilles Esparbet

C’est un vaste territoire diversifié qui va complètement changer de physionomie.
À l’articulation de plusieurs quartiers (Alliés, Jacquart, Zola…), Flaubert s’étend sur pas moins de 90 hectares, soit peu ou prou 5 % de la superficie totale de Grenoble. Un projet stratégique, qui dessine un trait d’union à la fois nord-sud et est-ouest de la ville.

Ce qui caractérise Flaubert, c’est son cortège d’espaces verts, dont le long parc central, propice à la flânerie et aux déambulations pedibus et à vélo. Cette coulée verte demeure d’ailleurs la première pierre de l’édifice Flaubert : son point de départ, son axe autour duquel les futurs logements graviteront.

Flaubert se distingue aujourd’hui par sa population plutôt jeune et sa capacité à attirer les nouveaux arrivants à Grenoble

Un cadre de vie privilégié

L’ambiance ? Elle est aussi à la diversité. Flaubert veut s’enrichir des identités et des histoires de ses quartiers : Alliés, Zola, Jacquard… Le secteur est caractérisé par sa pluralité : autrefois industriel mais aussi nimbé d’une atmosphère de faubourg.

« Il y a une nostalgie à préserver et ce passé trace l’avenir : il offre l’opportunité de mixer l’habitat et la petite activité de production », insiste Tae Hoon Yoon, de l’agence d’architecture Sathy, en charge du projet.

Flaubert se distingue aujourd’hui par sa population plutôt jeune et sa capacité à attirer les nouveaux arrivants à Grenoble : un tiers d’entre eux choisissent ce secteur, riche de plus de 3 400 emplois. Il abrite aussi des équipements administratifs et culturels de premier plan, avec la MC2, la Bifurk, le Marché d’intérêt national, des lycées professionnels et, bientôt, une partie des services de la Ville, qui s’installeront dans le bâtiment du siège du Crédit Agricole après son déménagement sur la Presqu’île.

Autant de structures qui annoncent un quartier dynamique, avec une qualité de vie confortée par la création d’une nouvelle école, de commerces en pieds d’immeubles et le développement d’une agriculture urbaine.

© Gilles Esparbet

Ambitions environnementales

Depuis les premières réflexions sur son devenir, Flaubert a étoffé ses pages.
« Il était important de ne pas arrêter la dynamique engagée depuis cinq ans, quitte à réviser certains choix de construction », évoque Pierre Kermen de la SEM Innovia, aménageur du quartier. En l’occurrence, il a été proposé de revoir à la baisse les hauteurs des futurs immeubles, afin de préserver des perspectives vers les montagnes.

La qualité énergétique des futurs bâtiments a, quant à elle, été revalorisée. Emblématique de son caractère innovant, le bâtiment Terra Nostra en terre et bois annonce l’ambition environnementale de Flaubert.

« Nous allons pousser l’expérimentation grâce au projet européen City-Zen, pour intégrer de la production d’énergie solaire dans le réseau de chaleur notamment. Cinq cents logements seront concernés », pointe Vincent Fristot, adjoint en charge de l’urbanisme et de l’habitat.

 

informationRenseignements divers
courrielhttp://grenoble-flaubert.fr/

Les prochains rendez-vous

♥ Mercredi 10 mai, 18h-20h : réunion de restitution des trois ateliers thématiques de la participation citoyenne d’avril (Transition et produire ensemble / Espaces publics et mobilités / Grands paysages et nature en ville).
À la Chambre d’agriculture.

♥ Jeudi 11 mai, 18h-20h : atelier « Cœur de Flaubert ». Aménagements autour des rues Gustave-Flaubert, Prosper-Mérimée, George-Sand.
À Terra Nostra.

♥ Lundi 15 mai, 18h-20h : atelier « Berthelot/Zola ». Aménagements autour des rues Émile-Zola, Marcelin-Berthelot et terrains ESPE (ex. IUFM).
À Terra Nostra.

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

À l’Envers : le goût de la culture

Les voiries à la loupe

Une enquête à deux roues