Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Complice d’évasions

Candice Mengué

Complice d’évasions

659559_Jeunes en montagne

C’est avec un grand sourire qu’elle parle de son métier, éducatrice responsable sports et culture à Point d’Eau, une structure d’accueil de jour pour les personnes en errance. « Quand on est dans la rue, on ne pense pas à aller au ciné, au théâtre ou en montagne. » C’est ce que propose pourtant Candice aux « accueillis » : les emmener sur les sentiers autour de Grenoble. L’objectif est toujours un sommet, une vue, pour le symbole et pour que les yeux puissent voir autre chose que le bitume. Au-delà de la performance, ce qui compte c’est l’effort, la solidarité et la confiance en soi un peu retrouvée. Ainsi que l’authenticité et la complicité. « On parle beaucoup de “distance” dans mon métier, mais la distance ça ne veut pas dire être loin, ça veut dire respecter une forme d’intimité. »

À 20 ans, Candice a parcouru l’Amérique latine seule, « mais on ne le reste jamais vraiment », alternant ascensions de sommets et bénévolats. Une aventure formatrice car « Point d’Eau est comme un voyage, avec des langues et des parcours de vie très différents ». Pour quelques mois encore, Candice pouponne, chez elle, sans portable. «Je dois faire partie des 1% de Grenoblois qui n’en a pas, mais je n’en ai pas besoin. » Pour autant, elle garde Point d’Eau « dans sa poche » et imagine des tonnes de projets. Des sorties en montagne et beaucoup d’autres choses. Elle est allée là-bas présenter son fils, à qui elle veut apprendre, dès le plus jeune âge, « qu’on peut sourire et dire bonjour à tout le monde ».

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Clichés grenoblois