Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Coursier de quartier, un job à prendre

Emploi

Coursier de quartier, un job à prendre

Sans travail et sans perspective ? L’Adie et son partenaire Cyclopolitain recherchent des candidats pour devenir coursier de quartier.

IMG_2258 1 copie

Motivées pour créer une micro-entreprise, certaines personnes n’ont pas de projet bien ficelé ou hésitent à se lancer. Spécialiste du microcrédit en France, l’Adie a donc mis au point des micro-entreprises clé en main (chauffeur sans voiture, jardinier à domicile…).

Sa dernière idée s’appelle « Mon coursier de quartier ». Cyclopolitain, l’entreprise partenaire, fournit un vélotaxi au futur coursier et celui-ci bénéficie d’une formation de 3 jours, d’outils commerciaux et de communication ainsi que de l’accompagnement financier de l’Adie.

Le modèle économique de cette microfranchise est bien heureusement viable. « Un coursier doit pouvoir gagner dès les premiers mois un revenu supérieur au SMIC » considère Basile Albert, chargé de mission microfranchise solidaire à l’Adie. Reste à l’entrepreneur solo à développer sa clientèle. Grâce à ce système de triporteur (vélotaxi), trois débouchés sont possibles : le transport de personnes, la livraison à domicile et une offre de communication mobile locale. Une fois microfranchisé, le coursier reverse ensuite 40 euros chaque mois à Cyclopolitain.

informationRenseignements divers
Adie Grenoble : 17, rue Denfert Rochereau
téléphone 09 69 328 110 (gratuit)
courrielhttp://www.moncoursierdequartier.com/

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Le Cairn, mode d’emploi

L’institut Dolomieu sur la bonne pente

Marchés de Noël : top départ le 22 novembre !