Découvertes

Accueil >Découvertes>Détours de Babel : retour vers le futur

musiques

Détours de Babel : retour vers le futur

Du 16 mars au 6 avril, le festival Détours de Babel déploie pas moins de quatre-vingt-dix rendez-vous sur le territoire isérois pour jeter un pont entre musiques d’hier et d’aujourd’hui.

Brad Mehldau a répondu présent pour les Détours de Babel © Michael_Wilson

Délicieusement bigarrée, cette huitième édition associe musiques jazz, contemporaine et du monde. C’est une invitation à la curiosité avec près de deux cents artistes venus d’une vingtaine de pays.

On retrouve les brunchs du dimanche quartier Très-Cloîtres et au Musée dauphinois, les salons de musique à la Maison de l’International tandis que le festival investit cette année l’Ancien musée de peinture. « Notre fil rouge est le retour aux sources », précise Benoît Thiebergien, directeur du festival. « Nous remontons aux origines du son avec l’expo de machines sonores de Frédéric Le Junter ou « field recording », qui associe bruits de la nature et compositions électroacoustiques. »

Le festival explore la façon dont les musiques anciennes nourrissent les formes contemporaines avec le célèbre pianiste de jazz Brad Mehldau qui se réapproprie la musique de Bach ou La Controverse de Karakorum, un concert mêlant pièces médiévales et orientales. L’événement met aussi en lumière les traditions du monde comme source d’inspiration avec Lemma, où douze femmes du Sud algérien réactivent le répertoire gnawa, ou Rokia Traoré rendant hommage aux griots maliens et à la chanson française.

« L’Afrique est à l’honneur avec dix projets issus de ce continent qui a donné naissance à tant de musiques ! »

Ainsi la soirée de clôture à la MC2 déclinera deux propositions sud-africaines associant rythmes ancestraux et expression moderne.

informationRenseignements divers
Festival des Détours de Babel, du 16 mars au 6 avril.
courrielhttps://www.detoursdebabel.fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Histoires à partager

Grenoble autrement : les descentes en canoë de l’Isère

Éclectiquement vôtre !