Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Un air de campagne en ville

tondeuses à laine

Un air de campagne en ville

Depuis plusieurs années, la Ville de Grenoble utilise l’écopâturage pour entretenir certains espaces verts du site de la Bastille ou, plus récemment, du parc Bachelard.

©Auriane Poillet

Quatre chèvres et autant de moutons, issus du troupeau de La Chèvre Pastorale, sont arrivés sur les pentes de la Bastille fin avril. Les animaux y resteront jusqu’en novembre pour pâturer dans trois zones différentes : la prairie sèche, le fossé de la via ferrata et le fossé de la mare.

« Nous pratiquons des rotations d’une ou deux semaines selon la végétation, détaille Jean-Yves Vandroux, chef d’équipe au service Nature en ville. Deux fois par semaine, nous passons voir les animaux vérifier que tout va bien, remettre de l’eau et contrôler l’enclos. Notre équipe de neuf agent-es est très volontaire. Quand il y a des animaux, c’est toujours très agréable ! »

Proches des humains

Les avantages de cet entretien naturel sont nombreux : sans bruit ni pollution, les animaux permettent de limiter la hauteur de la végétation et d’éviter l’envahissement de certaines espèces végétales. Le tout avec un air de campagne en ville.

« Ce ne sont pas seulement des animaux à la campagne, c’est aussi comment intégrer l’animal en ville, explique Bérangère Rozon, agricultrice. Les deux races avec lesquelles je travaille (moutons Rava et chèvres du Massif Central NDLR) sont faciles à domestiquer, même si elles peuvent aussi rester sauvages, pour qu’elles puissent être proches des humains. »

C’est également le cas des six moutons installés au parc Bachelard. Comme ceux de la Bastille, ils resteront dans ce grand parc situé au sud de Grenoble jusqu’à l’automne, si la météo et la végétation le permettent.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

De nouveaux espaces piétons, végétalisés et animés

Prêt-e à relever le défi Kino ?

Le camp des Milles, éducateur à la citoyenneté