Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Le camp des Milles, éducateur à la citoyenneté

égalité

Le camp des Milles, éducateur à la citoyenneté

Le 24 mars, une délégation constituée d’élu-es grenoblois-es et d’agent-es de la Ville et du CCAS s’est rendue au camp des Milles, à Aix-en-Provence. À cette occasion, la Ville, le CCAS et la Fondation du camp des Milles ont renouvelé la convention de partenariat pour trois ans.

©Auriane Poillet

«Ouvert en septembre 1939, le camp des Milles est aujourd’hui le seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact, explique Alain Chouraqui, président de la structure. Et c’est ce lieu que nous avons transformé depuis quelques années, non seulement en lieu de mémoire, mais aussi en lieu d’éducation à la citoyenneté.»

À l’horizon 2022, tou-tes les policier-es municipaux-les seront formé-es aux questions des discriminations (la crise sanitaire a retardé les cursus de formation). Une dizaine d’entre eux-elles se sont déjà rendus au camp des Milles avec une quinzaine de jeunes issu-es de quartiers populaires. L’expérience sera renouvelée à l’automne prochain avec des jeunes des quartiers Mistral et Teisseire.

Former et informer

«Pour nous, il est extrêmement important qu’une Ville soit aussi active et engagée sur ce type de lutte contre les racismes, l’antisémitisme, les extrémismes identitaires, les intolérances en général», poursuit Alain Chouraqui. Lors de ces trois prochaines années, environ 400 agent-es de la Ville et du CCAS (un-e référent-e par équipe) seront formé-es à travers des ateliers réflexifs.

«Cela permet d’avoir des agent-es relais sur ces questions, indique Chloé Le Bret, conseillère municipale déléguée à l’égalité des droits et à l’état civil. En tant qu’institution, nous aussi, nous pouvons être pourvoyeur d’inégalités et de discriminations. C’est pour cela que l’on cherche à les déconstruire en étant formé-es et informé-es.»

Les élu-es seront d’ailleurs également sensibilisé-es dans le cadre de ce partenariat.

La lutte contre les discriminations est une question transversale dans nos politiques publiques. C’est vraiment quelque chose qui va au-delà des délégations et qui est largement portée par tou-tes.

En dehors de ces formations et de ces visites, d’autres actions pourront être mises en place au cours de ce partenariat au long cours.

informationRenseignements divers
Un appel à projet sera prochainement lancé en direction des structures associatives jeunesse pour visiter le camp des Milles.
courrielhttp://www.grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Le CCAS de Grenoble vous accueille dans ses nouveaux locaux

Prêt-e à relever le défi Kino ?

Élections régionales et départementales : comment ça marche ?