Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>De nouveaux espaces piétons, végétalisés et animés

place(s) aux enfants

De nouveaux espaces piétons, végétalisés et animés

Devant les écoles, une rue pour toutes et tous, qui répond à des besoins et des usages multiples, autour du jeu, de la créativité, de l’accueil, de la sécurité et de la végétalisation : c’est le principe des place(s) aux enfants.

Quinze rues actuellement ouvertes à la circulation motorisée, desservant les abords de quinze écoles ou groupes scolaires, deviendront piétonnes en septembre 2021(1). Ce projet permettra d’apaiser la circulation motorisée, de sécuriser les abords des écoles et de proposer d’autres espaces publics au sein des quartiers, végétalisés et transformés par de nouveaux jeux et mobiliers.

Les Place(s) aux enfants seront de nouveaux espaces piétons de quartiers, des lieux de rencontre pour la population et les enfants en dehors des horaires d’école. Petit-es et grand-es, plus jeunes et plus âgé-es pourront se retrouver et profiter de ces lieux de vie de proximité.

Ce sont également des espaces à construire avec les habitant-es-es. Dès septembre, des échanges s’enclencheront avec les riverain-es, les usager-es-es, les enfants des écoles afin d’enrichir cet espace selon les besoins du quartier.

En mai et juin 2021, la Ville informera l’ensemble des usager-es concerné-es par ces sites : modalités de piétonisation, dispositifs d’accès riverain-es si nécessaire.

informationRenseignements divers
(1) Pour les 22 écoles, déjà en sites piéton, un dialogue commencera à l’automne avec les usager-es pour définir un espace plus ludique à l’échelle du quartier, comme devant les autres écoles.
Pour toutes les questions, remarques, avis, une adresse mail a été créée :
courriel placesauxenfants@grenoble.fr

Vos commentaires

Commentaire de MEISSON le 11 juillet 2021 à 16 h 44 min

Bonjour.

Nous avons reçu la plaquette d’information du projet Place(s) aux Enfants, concernant entre autre la transformation du début de la rue Aimon de Chissé (jusqu’à l’angle de la rue Blanche Monnier) en place, avec installation de, je cite: « éléments ludiques et sportifs, assises…) .

En tant que riverains, nous ne pouvons que vous faire part de notre vive inquiétude que l' »apaisement » proposé n’entraîne en fait d’importantes nuisances sonores, et donc une dégradation de la qualité de vie des riverains, par le fait que la transformation de la rue en « place » fera forcément d’un lieu de passage assez tranquille jusqu’à présent, un lieu de rassemblement.

Ce point a-t-il été pris en compte, ou est-il jugé anecdotique?

En l’attente d’une réponse, je vous souhaite une bonne journée.

Cordialement.

J-Y Meisson

Lire la suite >

Commentaire de VARGAS PIERRE le 25 juillet 2021 à 13 h 40 min

Bonjour,

Vous avez placé l’information de la création de la rue piétonne pour la rue René Lesage…
Par contre qu’en est il de l’information des riverains??? Nous habitons juste en face de la maternelle Daudet, et AUCUNE information!! NOUS sommes des citoyens/riverains mais au nom de votre écologie, nous sommes pris en otage. Ni vous, ni Mme Garnier (conseillère pour la sécurité des écoles!!) et encore
moins le maire, toujours aussi invisible, n’avaient tenu compte de NOUS!! Est ce là votre démocratie?
Toujours au nom de l’écologie et de la sécurité, vous créez des jardins dans les cours des écoles (primaire de Daudet!!) et déplacez la cour de récréation dans les rues adjacentes en les transformant en rue piétonne!!! Pourquoi ne pas faire des écoles dans les campagnes!!!!!!
Quant aux commerces, les habitants vous en faites quoi? Qui avez vous concertez?
Quels plans avez vous transmis et à qui? certes aux entreprises??? mais les principaux intéressés?
Votre attitude est lamentable et indigne des représentants du conseil municipal de Grenoble.
Nous exigeons avoir accès aux plans.
Cordialement.
Famille VARGAS

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

L’art de la prévention

Le pavé se souvient

Changement de ticket