Découvertes

Accueil >Découvertes>DJing : femmes de platine

musique

DJing : femmes de platine

Les hommes aux platines et les femmes sur le dancefloor ? Les stéréotypes ont aussi la vie dure dans le monde du « DJing ». Mais cela devrait bientôt changer avec le Grenoble Mixing Girls Club.

nouveau club de DJ femmes, Si la photo n'est pas assez lourde, elles disposent de l'originale de 8 Mo. A demander à gmgclub38@gmail.com

DJ Brindille, Cholette, Solutricin, Annie Wolf, Odessa, Queen Kang, Rescue, Shin… font partie du Grenoble Mixing Girls Club ©Pascale Cholette

 

Quand une femme ambitionne de devenir disc-jockey, elle doit jouer des coudes pour se faire une place car ce milieu artistique est très masculin. Et celles qui trouvent leur place font figure d’exception… Ainsi, Rescue, DJ depuis 12 ans, joue régulièrement à la Bobine mais déplore que « les programmateurs fassent appel aux femmes DJ une fois dans l’année, pour les soirées spéciales filles ! ». De quoi se décourager… à moins de se fédérer pour se sentir plus fortes et légitimes.

C’est l’initiative lancée par Rescue en octobre dernier, avec la création du Grenoble Mixing Girls Club. Une quinzaine de femmes a déjà toqué à la porte. « Pas d’adhésion, c’est super ouvert : tout âge, tout style » précise-t-elle. « Nous n’allons pas proposer des formations, mais on peut se donner quelques conseils, sur le choix du matériel etc. ».

Objectif principal : interpeller les programmateurs de soirées pour rétablir la mixité derrière les platines !

Pour suivre la programmation, c’est là !

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Nicolas Salsi raccroche les gants

Talents made in Grenoble

Récupération sportive