Découvertes

Accueil >Découvertes>Melting-pot musical

bonnes notes

Melting-pot musical

Musiques du monde, jazz, musiques nouvelles… Du 15 mars au 7 avril, le festival Détours de Babel se déploie à travers l’Isère, accueillant 272 artistes issus de 26 pays différents.

©H. Hamaoui

Cette édition s’articule autour du thème Croisements qui « renvoie à l’idée d’hybridation et de métissage car on aime les projets à la croisée des esthétiques », rappelle Benoît Thiebergien, directeur du festival. « Et face à une actualité faite de replis identitaires, on souhaite affirmer notre engagement pour une société multiculturelle. »

Pari tenu avec Trans-portée qui réunit la diva bengalie Farida Parveen et un ensemble de musique contemporaine occidentale ou une création avec Ballaké Sissoko, éminent joueur de kora malien et Lakshminarayana, violoniste indien virtuose.

Le festival accueille aussi des stars du monde entier comme Goran Bregovic ou le jazzman éthiopien Mulatu Astatke. Quatre brunchs « invitent à découvrir de nouveaux horizons musicaux à travers des formats courts dans une ambiance festive et familiale. »

Ils se tiennent quartier Très- Cloîtres, au Musée dauphinois et, c’est nouveau, dans le cadre majestueux de Fort Barraux.

Pendant tout le festival, l’Ancien musée de peinture abrite une installation sonore ludique et interactive. On retrouve aussi les salons de musique à la Maison de l’International, des propositions jeune public, des projets participatifs, des débats… Autant d’occasions de « sortir des appellations d’origine contrôlée pour inventer de nouvelles saveurs. »

informationRenseignements divers
Du 15 mars au 7 avril 2019.
courrielhttps://www.detoursdebabel.fr

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Comme des grandes !

Spectacles tous terrains

« Et tout ce qui est faisable sera fait » : une création polyphonique et participative