Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Fleure bon la nature

Centre horticole

Fleure bon la nature

Entre l’Isère et le campus, ce grand jardin paisible et discret bourdonne d’activités comme une ruche. Le centre horticole, ignoré d’une majorité de Grenoblois, semble préserver son quant-à-soi. Visite du jardin secret du service des Espaces verts de la Ville.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 12 images

Il s’en passe des choses au centre horticole. 270 000 plantes produites chaque année vont fleurir la cité. Le centre, précurseur du développement durable, bannit dès 2006 les produits chimiques, invite les petites bêtes à lutter contre les parasites, recycle ses déchets, bichonne ses abeilles. Toute une démarche de gestion durable qui a essaimé dans la ville. Le 25 avril, le centre invite tous les Grenoblois, en pleine période de fleurissement, à découvrir ses métiers et le jardinage durable, tandis que les enfants pourront explorer le domaine en calèche. Pour Lucille Lheureux, adjointe aux espaces publics et nature en ville, c’est « une malle aux trésors bien cachée, oubliée au fond du jardin ». Et ce n’est pas l’envie qui lui manque de l’ouvrir encore plus aux Grenoblois.

À l’école buissonnière
« Aujourd’hui, nous tissons des liens entre les habitants et la nature par le jardinage. Le centre horticole, fort de son savoir-faire devient un lieu de démonstration, d’information, de formation » avance Lucille Lheureux. Décision de l’élue : la Journée portes ouvertes au centre horticole devient annuelle, au grand plaisir du public. Et cette année, cerise sur le gâteau : l’inauguration du verger-école, qui dispense déjà ses premières leçons de taille aux jardiniers du verger Vallier, en relation avec la SCOP Terre vivante spécialiste en la matière. Dans le même esprit, le syndicat l’Abeille Dauphinoise pourrait aussi organiser des ateliers d’apiculture.
Après la visite, comment ne pas rendre hommage au travail de fourmi des jardiniers, à leur accueil attentif, à leur humilité ? Et de se souvenir des mots du grand-père assis à la margelle du puits : « C’est à sa manière de prendre l’outil en main qu’on reconnaît
le jardinie
r. »

informationRenseignements divers
Journée portes ouvertes :
samedi 25 avril, de 10h à 17h. 34, rue des Taillées. Saint Martin d’Hères. Entrée libre
Accès : tram B arrêt les Taillées, ligne C arrêt Hector Berlioz, ligne D arrêt Universités.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

L’EMASC : face à la crise, les infirmiers libéraux s’organisent

Locomotive, l’accompagnement à plusieurs voies

Accompagner sans juger