Nos interviews

Accueil >Découvertes >Nos interviews>«Inspirer d’autres collectivités par nos solutions mises en place.»

interview

«Inspirer d’autres collectivités par nos solutions mises en place.»

Scientifique, grand témoin et expert des questions climatiques, Gaël Derive interpelle par ses livres, films et conférences sur la fragilité de la planète. Fin 2020, le Grenoblois a lancé le programme national Une planète pour tous, destiné à valoriser les actions des collectivités territoriales en faveur de la transition verte et à agir plus vite sur l’éducation.

©Gael Derive

Pourquoi avoir lancé le programme Une planète pour tous ?

Ce programme est consacré à l’urgence climatique, qui est un enjeu capital et universel. Rien qu’en termes de réchauffement planétaire, la hausse est déjà de +1,2 °C en 2020. On constate tous désormais le dérèglement climatique, à Grenoble aussi.

J’ai eu la chance de pouvoir partir un peu partout à l’échelle de la planète (de l’Arctique à l’Éthiopie) et on voit très nettement le changement de climat impacter la vie humaine. Il ne s’agit pas simplement de l’ours polaire mais aussi de savoir comment les 7 milliards d’humains vont vivre ensemble sur une planète où les conditions de vie vont se dégrader, avec des sécheresses, des canicules, des inondations, des phénomènes extrêmes…

Comment peut-on faire pour accélérer la transition verte ?

Le programme avance sur deux volets : aider les collectivités à aller plus vite sur leur transition verte et soutenir l’éducation de tous, notamment des scolaires, à travers les enseignants, les élèves, jusqu’aux familles. Le but est d’être tous ensemble. On n’a plus le temps de montrer quelqu’un du doigt. Tout se joue maintenant pour conserver un climat acceptable pour tou-tes.

Pourquoi cibler les collectivités locales ?

J’ai travaillé avec beaucoup de collectivités depuis une quinzaine d’années, et notamment en participant au premier Plan climat français, mené par la Métropole de Grenoble.

Au niveau mondial, 70 % des gaz à effet de serre dépendent des villes, de nos territoires, de là où l’on habite. C’est à cette échelle qu’il faut agir.

À travers ce programme, je valorise ce que font les collectivités au niveau de leur transition verte locale. Le site internet a été lancé notamment avec Dijon Métropole, Strasbourg Métropole et Grenoble. En tout, une soixantaine de collectivités en métropole et en outre-mer sont engagées. Ça représente 5,5 millions d’habitants. Ce n’est pas rien !

En quoi les collectivités locales sont-elles à la bonne échelle pour agir en faveur du climat ?

L’échelle internationale est majeure parce que c’est un problème mondial. Mais les actions concrètes sont faites à l’échelle locale. Ce sont nos collectivités, nos villages, nos villes, qui mettent en place concrètement les actions efficaces face au dérèglement climatique.

D’une certaine façon, c’est ici dans nos territoires que l’on va gagner ou non la bataille face à l’urgence climatique. Les collectivités font beaucoup de choses pour la transition verte : l’écomobilité, la rénovation des bâtiments, l’éclairage public, l’éducation, les cantines… En valorisant ce qu’elles font, cela va les inciter à faire davantage et d’autres collectivités seront inspirées par les solutions qui sont déjà mises en place.

Chaque collectivité montre ce qu’elle fait aux citoyens et, en retour, les citoyens peuvent comprendre ce que fait leur collectivité : participer plus activement et l’aider à faire plus. Ce n’est plus simplement les collectivités d’un côté et les citoyens de l’autre. Face à l’urgence climatique, nous sommes tous ensemble car il n’y a qu’une planète pour tous.

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.uneplanetepourtous.fr
courrielhttp://www.carte.uneplanetepourtous.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi