Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Orpailleur des déchets

Gaspard Forest

Orpailleur des déchets

Dans sa vie d’avant, il levait plutôt la tête : le nez dans les arbres, Gaspard Forest fut durant six ans exploitant forestier à son compte.

©Auriane Poillet

Un accident de travail l’a contraint à baisser la garde. Aujourd’hui, Gaspard plonge ses mains dans la rivière.

L’Isère et le Drac sont ses principaux terrains d’aventure. Il en extirpe nos déchets les plus encombrants et parfois les plus insolites : des vélos, des scooters, des coffres-forts ou même des frigos, révélateurs d’une époque qui ne sait plus quoi faire de ce qu’elle a produit.

 Le sens de mon travail, entièrement bénévole, c’est qu’on doit aller vers un autre modèle de société.

Pour porter plus haut son message, Gaspard Forest a créé l’association Projet Rivière. Il est allé à la rencontre des entreprises spécialisées dans l’hydraulique pour les encourager à inventer des techniques de dépollution des rivières. EDF, Suez et Véolia sont sur sa liste.

« Arrêtons en 2020 ! »

«  Il y a des investissements colossaux à réaliser dans le domaine de l’eau, et ces investissements seront créateurs de valeur.  » Car Gaspard Forest en est convaincu, croissance et protection de l’environnement sont compatibles si la richesse produite est consciencieusement redistribuée.

Et déjà son discours interpelle. Des femmes et des hommes politiques « de tous bords » s’intéressent à sa démarche. À leur attention, il a créé le pacte Dépollution Rivière, assorti de mesures concrètes.

 C’est un document que je présente aux candidats des élections municipales des grandes villes de France. Son contenu figure dans une pétition que je viens de lancer en ligne : Pollution des rivières et des mers : arrêtons en 2020 !

Où il rappelle une donnée cruciale du WWF : par ses ruisseaux et ses rivières, la France aurait rejeté en 2016 dans la Méditerranée 11 200 tonnes de déchets plastiques.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Regards d’enfant sur l’écologie

Serial podcasteuse

Marraine de la République