Découvertes

Accueil >Découvertes>Hip-Hop : ça danse à la mairie

Hip-Hop : ça danse à la mairie

Certains viennent à l’Hôtel de ville pour des démarches administratives, pour travailler ou se marier, mais d’autres y viennent pour danser. C’est le cas de Marjolaine, 21 ans. Plusieurs heures par jour, plusieurs jours par semaine, elle danse sur le parvis de la mairie.

821759_danseuse-hip-hop

Le sol en marbre se prête parfaitement au hip-hop, l’endroit est abrité et surtout il y a une prise à disposition pour brancher un poste et avoir de la musique. Elle voudrait en faire son métier, même si, lucide, elle sait qu’il y a peu d’élus dans cette discipline.

Elle danse depuis qu’elle a 5 ans, du classique, du jazz et puis un jour devant une démonstration de hip-hop, la révélation, comme un déclic. C’est devenue une passion dévorante, un but dans sa vie, « ce qui la fait tenir », comme elle le dit si bien. Quelques cours pour apprendre les bases, elle sait que c’est son investissement personnel qui la fera progresser et surtout la pratique, des heures durant.

 

821703_danseuse-hip-hopLe parvis de l’hôtel de ville comme salle de danse correspond tout à fait à l’état d’esprit du hip-hop qui est avant tout un art de rue. Parfois Marjolaine est seule à danser mais ils sont parfois plus nombreux à s’entraîner au milieu des visiteurs et des agents municipaux.

Ils sont environ une vingtaine de danseurs sur Grenoble, avec une majorité de breaker*. C’est peu comparé à d’autres grandes villes comme Lyon ou Toulouse.

*ceux qui pratiquent le breakdance, style de danse caractérisé par ses figures au sol.

Vos commentaires

Commentaire de Yann ribet le 21 novembre 2016 à 20 h 43 min

Mon comment est simple si il n’y a pas d élus dans cette disciplines on comprend pourquoi. la dimension intéressée est ce qui fait du tort à la culture donc au hip hop.

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Le recyclage se met au sport

L’art grandeur nature

Théâtre en action