Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Discoplaneuse ultime

Lauranne Guiot

Discoplaneuse ultime

À son arrivée à Grenoble, en 2018, Lauranne Guiot a rapidement pris contact avec le club d’Ultimate Frisbee local.

©Jean-Sébastien Faure

«C’est même l’un des éléments qui ont joué en faveur du choix de Grenoble, que j’ai rejoint pour des raisons professionnelles. Les Monkeys sont l’un des plus gros clubs de France, je savais que je pourrais ici facilement poursuivre ma passion», sourit la jeune femme.

Avec l’Ultimate Frisbee, Lauranne a trouvé bien plus que la simple pratique d’une activité sportive.

C’est un sport attachant, mixte, auto-arbitré. Il véhicule des valeurs que je partage. Et puis en arrivant dans une nouvelle ville, il a été un vecteur de lien social. On est une vraie petite famille et ça m’a permis de m’ouvrir vers d’autres activités, d’autres rencontres. Cette cohésion, cette socialisation, ça fait du bien quand on débarque dans un nouvel endroit.

Des nouveaux endroits, Lauranne va également bientôt pouvoir en découvrir avec les Monkeys puisque le club grenoblois participera en juillet prochain au championnat du monde des clubs à Cincinnati, aux États-Unis. Une nouvelle aventure. À vivre en famille.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.ultimate-grenoble.com/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Le Samouraï, armé pour l’avenir

Le Grenoble Ski Team officiellement lancé !

À l’étage supérieur