Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Le dialogue plutôt que les oukases, le bon sens plutôt que les dogmes

Janvier 2017 /Groupe Les Républicains-UDI-Société civile

Le dialogue plutôt que les oukases, le bon sens plutôt que les dogmes

La trahison de la promesse de dialogue et de concertation, sur laquelle Eric Piolle s’est fait élire, crée un profond malaise dans notre ville. Ce malaise s’exprime aujourd’hui de toutes parts puisque depuis le printemps aucun conseil municipal n’a pu se tenir sans protection policière.

photo-rapublicainsBibliothécaires, unions de quartier, CLUQ, unions commerciales, commerçants non-sédentaires, agents du service de santé scolaire, habitants exaspérés par les multiples hausses de tarifs…, tous dénoncent la brutalité et le dogmatisme des décisions. Il est urgent de sortir de cette situation de blocage, désormais relayée dans les médias nationaux, qui donne une bien piètre image de notre ville.

Hélas, le budget 2017 aggrave les mauvaises décisions déjà prises et entraine Grenoble dans un cercle vicieux : nouvelle hausse de la dette, diminution des moyens publics consacrés à la propreté urbaine, à la sécurité, aux associations sportives, socioculturelles et à tous les services de proximité, nouvelles augmentations de tarifs…

Quant au projet de fermeture totale à la circulation automobile des boulevards Lyautey et Agutte-Sembat (alors que nous proposons un vrai partage de la voirie sur cet axe majeur) il pourrait provoquer la fermeture de nombreux commerces et la suppression de centaines d’emplois. Chacun voit bien que l’amélioration de la qualité de l’air ne justifie pas un tel projet puisque l’augmentation des embouteillages augmentera au contraire la pollution. Pour notre part, nous proposons plutôt la gratuité des transports publics dès le franchissement du seuil d’information. Il vaut mieux agir juste avant les pics de pollution pour les éviter plutôt que pendant les pics avec des mesures coercitives, qui sont par ailleurs socialement injustes, comme l’interdiction de circulation pour les véhicules les plus anciens.

Si nous n’avions qu’un vœu à formuler pour cette nouvelle année ce serait que la majorité actuelle abandonne les dogmes et les oukases pour privilégier le dialogue et le bon sens au service de tous.

 

Groupe « Les Républicains-UDI-Société Civile » Richard CAZENAVE, Nathalie
BERANGER, Matthieu CHAMUSSY, Sylvie PELLAT-FINET, Lionel FILIPPI, Bernadette CADOUX et Vincent BARBIER Conseillers Municipaux Les Républicains-UDI-Société Civile de Grenoble

Contact : opposition.municipale@grenoble.fr
Tél. 04 76 76 38 89

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Pour une action publique plus protectrice des habitants des bidonvilles grenoblois !

Profitons de 2022 pour libérer les atouts de Grenoble

Amateurisme