Découvertes

Accueil >Découvertes>Le sentiment de la nature

Expo Giuseppe Penone

Le sentiment de la nature

C’est un immense artiste que le musée de Grenoble accueille cet hiver. En s’interrogeant sur la place de l’homme dans son environnement, ce penseur fécond produit des œuvres d’une stupéfiante beauté.

Montage expo Penone-40 1 copieDix ans après sa dernière grande rétrospective en France (au centre Pompidou), Giuseppe Penone revient avec une exposition qu’il a lui-même peaufinée dans les moindres détails. Avec Guy Tosatto, directeur du musée de Grenoble, il a passé plusieurs jours cet automne à organiser son travail dans des espaces entièrement réaménagés afin de faire dialoguer ses œuvres les unes avec les autres. Et notamment ses nombreux dessins inédits, intimistes, qui représentent en quelque sorte la source, jaillissante, de ses sculptures les plus emblématiques.

Il fallait voir avec quelle minutie ce perfectionniste s’est attelé à la tâche, évaluant ici la disposition de ses pièces en volume ou retouchant là un détail de matière. Bois, marbre, cuir, bronze, soie, épines d’acacia et autres feuilles de thé (pour le spectateur, Respirer l’ombre est une singulière expérience sensorielle !) jalonnent ainsi un parcours à la fois sobre et monumental. Partagé en quatre univers (le toucher, la peau, le souffle et l’empreinte), ce dernier mène, dans le patio, à Répéter la forêt, d’étranges arbres que l’artiste italien reconstitue, à force de gestes précis, en partant de simples poutres industrielles.

La grande allée centrale est également habitée par une œuvre que Giuseppe Penone a spécialement réalisée quelques jours avant le vernissage de l’exposition. Sur une cinquantaine de mètres de long, Pression déroule un paysage agrandi, dessiné à même les murs du musée, à partir de la propre peau de l’artiste. Une trace fugace qui, comme d’autres, finira un jour en palimpseste comme pour réaffirmer l’extrême fragilité mais aussi la puissance évocatrice du geste artistique, ici signé par le maître incontestable d’un art contemporain qui touche droit au cœur.

Jusqu’au 22 février 2012.

informationRenseignements divers
téléphone 04 76 63 44 44

courrielhttp://www.museedegrenoble.fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Grande musique pour p’tites oreilles

Inspiration bois

Le recyclage se met au sport