Actus des quartiers

Accueil >Actualités >Actus des quartiers>Les couteaux suisses de la ville

Maison des Habitants

Les couteaux suisses de la ville

Au nombre de onze, les Maisons des habitants (MDH) offrent de multiples services de proximité. Elles informent, facilitent l’accès aux droits et sont des lieux de vie, de rencontres et d’émergence d’initiatives collectives.

Emde

©Emdé

Leur mission première : accueillir tout habitant et lui proposer des informations sur la vie du quartier ainsi que sur les actions et dispositifs du Centre communal d’action sociale (CCAS) et de la Ville, telles que la liste des assistantes maternelles, les salles disponibles pour des activités ou les prochaines manifestations du quartier.

Les MDH facilitent aussi l’accès aux droits en proposant des services ou des aides : permanences juridiques d’avocats, écrivains publics, dossier de tarification solidaire pour les transports en commun, dossier d’aide aux vacances et aux séjours, aides sociales aux personnes âgées…

Quelques particularités

Dans certaines MDH (Le Patio-Villeneuve, Capuche, Secteur 3 et Chorier-Berriat), il est possible d’effectuer des demandes de carte d’identité et de passeport mais aussi d’effectuer les les inscriptions scolaires et à la restauration, voire de louer une salle. Dans les autres secteurs, tels que le 2 (Centre ville) ou le 5 (Abbaye, Teisseire, Jouhaux et Chatelet,), ces démarches s’effectuent dans les antennes mairie du secteur.

« Les choses vont évoluer dans le secteur 5 » indique Alain Denoyelle, adjoint à l’Action sociale et vice président du CCAS. « Actuellement en travaux, le centre social Abbaye deviendra une Maison des habitants au début de l’année 2016, avec le rapprochement de l’antenne mairie du secteur 5, de la MJC et l’ouverture du Clap5, un café associatif et solidaire. »

Vivre et agir ensemble

Au-delà des missions d’information ou d’accès aux droits, les MDH organisent des actions collectives et soutiennent les habitants dans leur engagement citoyen. « L’objectif est de faciliter le ‘’vivre ensemble’’, de tisser des liens entre les personnes et de rendre les usagers acteurs de leur avenir » précise Alain Denoyelle. Les agents de développement local accompagnent alors les projets des habitants ou des associations.

Chaque MDH dispose d’un comité d’usagers où les habitants expriment leurs attentes, leurs critiques, et proposent de nouvelles actions. Ils peuvent participer à de nombreuses instances : au comité d’attribution du Fonds de participation des habitants (FPH), à l’association de gestion, au Réseau d’échange réciproque des savoirs, à la commission d’animation… Bref, à la vie du quartier.

Les MDH accueillent enfin des temps de rencontre collective : espaces enfance-famille, rencontres de groupes parents, sorties familles, temps de jeux dans des ludothèques…

Carte-MDH-corr

Cliquer sur l’image pour agrandir.

 

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La Maison de l’image lance un appel à la créativité

Selfid-19 rassemble des selfies de confiné-es du monde entier

Confinement : à l’Arlequin, on chante aux balcons !