Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Lutte contre la délinquance : la municipalité doit agir et réagir !

novembre 2017 / Groupe les républicains / udi / société civile

Lutte contre la délinquance : la municipalité doit agir et réagir !

Le Procureur de la République de Grenoble a dévoilé les derniers chiffres de la délinquance pour 2017, tous les voyants sont au rouge : + 10% de cambriolages (en moyenne 15 cambriolages par jour à Grenoble), + 8% de véhicules incendiés, + 26% de vols avec violences et + 42% de vols violents avec arme.

Au mois de juillet dernier, le Procureur de la République avait déjà dit dans la presse « De toute ma carrière, je n’ai jamais vu une ville qui était aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue que Grenoble ». Ce constat est sans appel et ne pourra être remis en cause par quiconque puisqu’il est celui d’un professionnel de la justice.

Il faut qu’Eric Piolle prenne conscience que les premières victimes de l’échec de sa politique en la matière sont les Grenoblois. La situation est devenue tellement intenable qu’elle est une véritable souffrance pour bon nombre d’entre nous, et en premier lieu ceux qui en ont été victimes.

Depuis 3 ans, la municipalité a envoyé des signaux négatifs en démontant les caméras de vidéosurveillance, en refusant d’armer la police municipale et en clamant pour se dédouaner à qui voulait l’entendre que la sécurité quotidienne des habitants n’était pas de la responsabilité du Maire.

Eric Piolle doit tirer les leçons de l’échec de sa politique, car l’Etat n’est pas le seul responsable ; le maire d’une commune doit accompagner par ses décisions l’action et l’efficacité des forces de police nationale.

Pour que les choses changent nous pensons qu’il faut que la municipalité s’implique avec énergie.

En complément des actions de prévention menées par la Ville, il faut très concrètement donner à notre police municipale les moyens nécessaires à son action.

Cela passe par l’armement et la formation de notre police municipale pour lui permettre enfin d’intervenir partout, à toutes heures, et dans toutes les situations, ce qui aujourd’hui lui est impossible.

Contact : opposition.municipale@grenoble.fr
Tél. 04 76 76 38 89

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Face à la crise énergétique, accélérons la transition

Non à la privatisation de Grenoble Habitat !

Que va devenir le musée de Grenoble ?