Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Pour un air respirable partout

bouffée d'air

Pour un air respirable partout

Le 25 janvier, la Ville de Grenoble et le Réseau français des villes-santé de l’OMS organisent une journée de travail sur le thème de la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public, écoles et crèches en particulier.

Le chantier de l’école Simone Lagrange © Sylvain Frappat

C’est une obligation légale qui va entrer en vigueur au 1er janvier 2018 : pour les crèches, les écoles maternelles et élémentaires, la réglementation impose une obligation de surveillance de la qualité de l’air intérieur.

En clair, il s’agit d’effectuer des mesures de polluants, avec obligation de réaliser des travaux au-delà d’un certain seuil. C’est un enjeu de santé publique, puisque nous passons environ 80 % de notre temps dans des espaces clos.

Un certain nombre de villes qui font partie du Réseau villes-santé, dont Grenoble, s’est engagé à aller plus loin que les obligations réglementaires.

Nos chères peintures…

Pour Grenoble, cela signifie, dans les cas de rénovation et de construction de bâtiments, une vigilance et une exigence sur les matériaux utilisés, sur les peintures, la décoration des murs, les colles et solvants, ainsi que sur les systèmes de ventilation. Exemple concret : la construction de la nouvelle école Simone-Lagrange, qui va être mise en service au premier trimestre 2018 dans le quartier Jean-Macé.

Les marchés publics que passe la Ville contiennent le même souci d’attention aux émanations : cela concerne le mobilier scolaire (vernis…), comme les fournitures (peintures ou colles).
Au cours de l’année scolaire 2014-2015, une campagne de sensibilisation expérimentale à la qualité de l’air intérieur a été conduite dans trois écoles maternelles par l’Instance régionale d’éducation et de promotion santé (IREPS 38). Elle a permis de former les agents, les enseignants et les enfants à la qualité de l’air et de les conduire à définir des gestes simples (aération ou stockage des fournitures, par exemple).

La journée du 25 janvier, à destination des agents des collectivités territoriales et des élus, est l’occasion de présenter les différentes dispositions réglementaires en vigueur en matière de qualité de l’air intérieur.

Il s’agit aussi de favoriser les échanges et les expériences sur cette thématique. Une journée d’ateliers et de visite qui va justement se dérouler sur le site de l’école Simone-Lagrange.

Et l’information au grand public dans tout ça ? Patience : une journée est prévue en septembre-octobre 2018 sur la qualité de l’air dans l’habitat.
À suivre donc.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Ensemble pour une ville plus propre

C’est vous qui décidez !

Un 14 juillet à La Villeneuve