Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Budget participatif : à situation inédite, concept inédit !

Rendez-vous numériques

Budget participatif : à situation inédite, concept inédit !

Dans le contexte de crise sanitaire, le Forum du Budget Participatif initialement prévu le 16 mai à l’Hôtel de Ville a été annulé. Ce temps de rencontres permet habituellement au grand public de découvrir les initiatives de l’année et aux porteurs de projets d’enrichir leurs idées. Les « Rendez-vous numériques » offrent une alternative à l’événement.

Les « Rendez-vous numériques » sont un temps d’échange et de rencontres entre porteurs de projet et citoyens. Ces rendez-vous virtuels se font via la plateforme libre Jitsi.org. En plus de cet outil, les échanges sont retransmis en direct sur la chaine Youtube de la Ville afin de permettre à tout public de voir la vidéo en live et de tchater avec les porteurs de projet.

Chaque rendez-vous correspond à une thématique et propose 5 salles afin de découvrir virtuellement et en avant-première les idées de cette année. Tout le monde est invité à participer. Les porteurs de projets sont accompagnés d’un modérateur permettant de centraliser et relayer les questions.

Cette organisation 2020 a été pensée avec la collaboration d’Antoine Bézard, fondateur du site lesbudgetsparticipatifs.fr. Il suit ces rendez-vous et a répondu à nos questions.

Antoine Bézard a l’habitude de la communication auprès des collectivités territoriales et de l’État. Son intérêt pour les budgets participatifs s’est développée lorsqu’il s’est posé la question de « comment inclure les citoyens aux décisions ? » et non plus de communiquer de façon unilatérale. Ne plus « parler aux gens » mais « parler avec les gens » nous confie-t-il. Il s’intéresse alors aux différents outils de démocratie.

En 2016, il crée son site lesbudgetsparticipatifs.fr. Il étudie d’abord les villes françaises disposant d’un budget participatif, comme Grenoble, puis il décide de partir à l’étranger. Il se rend en Amérique latine, en Argentine et au Chili, afin d’étudier le fonctionnement du dispositif dans d’autres pays et régions du monde et pourvoir le comparer avec celui français. Il explique :

Il y a des différences de projets, d’outils ou de montant mais l’idée est toujours la même : associer les citoyens.

Depuis quelques années, il participe au projet grenoblois. À la suite de l’annulation du Forum cette année, il a développé avec la Ville une solution technique afin de trouver une alternative pour maintenir le lien : « d’un côté, il fallait faire communiquer ensemble les citoyens, les porteurs de projets et les techniciens, et de l’autre que les débats soient accessibles au grand public. L’enjeu était alors double : que les débats soient publics et en simultanés, avec un outil libre qui respecte la politique de la Ville en matière de protection des données ».

Les premiers rendez-vous se sont bien déroulés et les audiences du premier jour, le mercredi 27, ont été bonnes.

« Ce logiciel libre est facile d’utilisation pour aller d’une salle à l’autre afin d’assister aux différentes présentations des projets et différents débats et permet de continuer à faire la démocratie de chez soi en attendant un retour à la normale » argumente-t-il.

À l’issue de ces rendez-vous, une étude technique, juridique et financière sera réalisée sur l’intégralité des projets. Seuls les projets réalisables seront soumis à une présélection citoyenne.

Rendez-vous alors au Forum du Budget participatif qui aura lieu cette année le 5 septembre 2020 !

informationRenseignements divers
Les 27 et 28 mai et les 3, 4 et 5 juin de 17h à 19h sur la chaîne YouTube de la Ville de Grenoble.
courrielhttps://www.grenoble.fr/552-budget-participatif.htm

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Les vacances made in Grenoble !

Un parfum d’aventure

Plants Essen’Ciel