Découvertes

Accueil >Découvertes>Un Street Art Fest revu et corrigé

été culturel

Un Street Art Fest revu et corrigé

Cette année, en raison de l’épidémie du COVID-19, le Street Art Fest se réinvente. Il présente une sixième édition baptisée « Résilience » qui se déroule de juin à octobre.

 

« Nous avons souhaité maintenir la manifestation même si c’est compliqué avec la situation actuelle », explique Jérôme Catz, directeur du centre d’art Space Junk qui organise le festival. « Le choix du terme résilience signale qu’on absorbe le coup et qu’on essaie de réagir de manière saine : on se relève, on s’adapte et on maintient le cap ! C’est important de continuer à apporter un peu de culture, et nous avons la chance de pouvoir le faire pour certains rendez-vous en extérieur. »

En effet, la réalisation des fresques n’implique pas une grande concentration de personnes. De plus, le festival s’échelonnera de juin à octobre, afin de permettre aux artistes d’autres régions voire d’autres pays d’y prendre part ultérieurement.

Coup d’envoi avec la scène locale

Le festival débute donc avec des graffeurs grenoblois qui ne sont pas soumis aux restrictions de déplacements, et quelques voisins. On peut déjà annoncer : Marco Lallemant (à partir du 1er juin au 118, cours Berriat), Combo (à partir du 2 juin au parking Hoche), Snek (à partir du 10 juin à la résidence Gallieni),  le graffeur suisse LPVDA (à partir du 20 juin façade Croix Rouge, 66, avenue Rhin et Danube), Brisk, street artiste français (à partir du 23 juin rue Mallifaud, et le collectif espagnol Reskate (à partir du 2 juillet, 1, place Doyen Gosse).

Pour la réalisation des œuvres, les protocoles sanitaires seront scrupuleusement respectés : des barrières de sécurité seront installées autour des nacelles où se tiendront les artistes, et des bénévoles seront présents pour veiller au respect des distances de sécurité.

Le maintien d’autres rendez-vous à la rentrée est à l’étude : « On espère pouvoir proposer le Street Art Movie en extérieur, le Digital Street Art et le Street Art Run. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, nous organiserons peut-être aussi des conférences ou une expo au centre d’art Space Junk. »

Le programme se construit au fur et à mesure : il se déploiera sur l’ensemble de la Métropole et sera actualisé régulièrement sur le site du festival pour informer le public.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.streetartfest.org/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Installations immersives

À la verticale de l’été

1, 2, 3… Rentrez !