Tribunes politiques

Accueil >Actualités >Tribunes politiques>Votation citoyenne, une mascarade !

Novembre 2016/Groupe Front National

Votation citoyenne, une mascarade !

La rentrée politique a été l’occasion pour la mairie de mettre en pratique sa variante de votation citoyenne. Au FN nous sommes contre le principe des votations citoyennes systématiques car il fait double-emploi avec l’élection du conseil municipal dont le rôle est de représenter les intérêts des citoyens.

Mireille twitter copieCette votation citoyenne sert de faire-valoir à une équipe qui voudrait se parer de toutes les vertus démocratiques mais qui fait ce qu’elle veut, quand elle veut, sans tenir compte des avis des citoyens. Cette votation est une hypocrisie car Eric Piolle exige au moins 20.000 votes favorables pour l’adopter, c’est à dire presque autant qu’aux municipales. Autant dire que c’est inatteignable, quel que soit le thème de la votation, quelle que soit la question posée, une simple votation citoyenne n’ayant jamais l’attrait d’une élection municipale.

Eric Piolle augmente de force les tarifs de stationnement à un niveau qui devient insupportable pour beaucoup de grenoblois. Alors que le niveau de vie des français est à la baisse, surtout à Grenoble, les tarifs augmentent de 30% à 67% selon la zone et la durée. Pour le ticket résident mensuel, on va jusqu’à 150% en fonction du quotient familial. A la limite on pourrait accepter de payer encore une fois pour un service de qualité mais il n’en est rien. La ville de Grenoble ne propose rien en face de l’augmentation des prix. Il ne s’agit que d’une mesure confiscatoire.

En conséquence, les résidents vont prendre leur auto au lieu du vélo pour aller au travail, ce qui est tout le contraire d’une circulation « apaisée ».

Cette mesure injuste consacre la politique irresponsable de suppression de l’automobile dans Grenoble. Au nord, le nouveau projet de l’Esplanade prévoit de réduire la sortie vers Lyon à 50 km/h. Au sud, la pression monte pour transformer la rocade en boulevard urbain avec des feux et une limite à 70km/h.

L’absence de vision à long terme plonge la ville dans le marasme économique. Grenoble étranglée finira en no-man’s-land.

Groupe Front National – Mireille d’Ornano présidente

Courriel : mireille.dornano@grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Profitons de 2022 pour libérer les atouts de Grenoble

Pour une action publique plus protectrice des habitants des bidonvilles grenoblois !

Les semaines passent et les dérives de la municipalité s’aggravent