Tous nos dossiers

Accueil >Dossiers >Tous nos dossiers>De nouveaux usages sur la voie publique

Mobilités

De nouveaux usages sur la voie publique

En 2021, le compteur à vélo installé par la Métropole de Grenoble a enregistré plus d’un million de passages sur le cours Lafontaine. Selon l’enquête mobilité EMC2 2019-2020, les déplacements à vélo des Grenoblois-es ont plus que doublé en dix ans, passant de 5 à 11,6 %. Autre accélération : l’arrivée des trottinettes sur les pistes cyclables partout en France.

Voie publique

Police municipale : une unité spécialisée à vélo

Cette démocratisation des mobilités douces fait aujourd’hui l’objet d’un accompagnement renforcé grâce à la Bike Police, notamment pour le respect du Code de la route.

©Auriane Poillet

 

À Grenoble, la Bike Police veille. Créée en novembre dernier, cette unité spécialisée dans les mobilités douces compte aujourd’hui trois agents dont le vélo est un outil de travail, et pas seulement un moyen de déplacement. Ces agents se sont formés l’été dernier pendant trois jours au Centre horticole de la Ville.

«C’est un stage physiquement exigeant où ils apprennent notamment à se protéger face aux agressions et quoi faire de leur vélo lors d’interventions… Il s’agit aussi de leur inculquer une vraie culture du vélo», explique Jérôme Lamain, directeur de la Police municipale.

La perception de la ville est différente à vélo. Les patrouilles sont vraiment orientées sur les cyclistes car ils empruntent le même cheminement.

Ces patrouilles concernent toute la ville et plus particulièrement le centre-ville, les pistes cyclables Chronovélo ou encore les parcs et jardins, où le contact avec les habitant-es est rendu plus facile à vélo.

«Lorsque nous sommes en service, nous sommes attentifs à l’usage du Code de la route par tous les usagers, raconte Cédric, membre de la Bike Police. Il s’applique aussi à vélo : pas de téléphone, pas de circulation sur les trottoirs et on respecte les feux.»

Vélos et trotinettes

Les règles de bonne conduite

Se déplacer à vélo, en trottinette électrique ou en Engin de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM) obéit à des règles strictes. Petit rappel du Code de la route à vélo pour un partage harmonieux et sécurisé des espaces publics.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir. ©Philippe Mouche

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Capitale verte européenne : c’est parti !

Doubles expressos