Cultures

Accueil >Découvertes >Cultures>Au Muséum, les félins attendent leur tour…

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Au Muséum, les félins attendent leur tour…

Depuis le samedi 14 mars, le Muséum d’histoire naturelle est fermé au public. Malgré le confinement, un thème est exploré chaque semaine par les internautes, à l’appui de contenus « coups de coeur » et de défis « artistico-naturalistes » pour tous.
L’exposition « Fascinants félins » est reportée jusqu’en décembre 2020.

L’exposition « Fascinants félins » au Muséum de Grenoble © Jean-Luc Lacroix

Le Muséum souhaite garder contact avec ses visiteurs et ses internautes. L’objectif ? Rebecca Billon, cheffe de service, l’explique :

Cela permet de continuer notre mission qui consiste à diffuser les connaissances et valoriser nos projections, mais aussi d’égayer la vie des gens confinés !
Nous sommes très frustrés de ne plus accueillir le public, mais nous avons développé des activités en ligne…

Sur la toile, chaque semaine, est proposée la publication de contenus en lien avec la thématique de la biodiversité, les collections du Muséum, mais aussi des « coups de coeur » en replay, et des contenus de vulgarisation scientifique autour du virus Covid-19 pour maintenir l’esprit critique.

Défis créatifs pour confiné-es

Le Muséum s’est associé avec le Musée de Grenoble et la bibliothèque de Grenoble pour proposer aux Grenoblois-es confiné-es des défis créatifs, depuis chez eux.
Un thème est défini chaque semaine, sur lequel chacune de ses structures propose des contenus sur le web, et invite les visiteurs à poster des oeuvres…

La première semaine de confinement, le thème défini par le Muséum était « Les félins ».
S’en est suivi le thème « À ta fenêtre », proposé par la bibliothèque : des dessins et croquis ont été réalisés et postés par les Grenoblois-es inspirés par la vue depuis leur fenêtre.

Cette semaine, le thème est consacré à l’égyptologie. L’idée est de s’inspirer de l’art égyptien pour réaliser son portait : « dessinez-vous à la mode égyptienne et écrivez votre prénom en hiéroglyphes. Vous pouvez même dessiner votre maison ou votre animal de compagnie ! »

 

Une version simplifiée des hiéroglyphes – Source : Facebook Bibliothèque municipale Grenoble

-> Pour aller plus loin : bit.ly/2xVIsQ4
-> Les œuvres sont à envoyer à : alix.dumolard@bm-grenoble.fr ou en message privé.
Elles seront publiées à la fin de la semaine.

Sur les réseaux sociaux, ces défis hebdomadaires communs aux trois équipements sont l’occasion pour chacun de toucher d’autres publics.

Une exposition temporaire qui ronronne encore

Exposition « Fascinants félins » © © Jean-Luc Lacroix

Le site internet de l’exposition temporaire « Fascinants félins » propose toujours sa sélection de vidéos sur les félins, ses coloriages félins, et des fiches explicatives sur le chat forestier et le lynx boréal.
Pour visiter l’exposition en version confinée, voici une vidéo d’une minute qui permet d’y faire un tour…

Pour voir le film : https://www.facebook.com/MuseumdeGrenoble/videos/207175347245788/

La plupart des évènements prévus pendant la période de confinement vont être reportés, selon la possibilité du planning.
La « Nuit du musée », initialement prévue le 16 mai, est reportée au 14 novembre, et cela au niveau national.

Naissance d’un personnage confiné

« Safari en balconie », c’est l’action que propose Jimi Coquebot, naturaliste aguerri du Muséum, qui propose d’explorer la biodiversité urbaine de chez lui.
Fortement inspiré par la vue de son balcon, il livre aux internautes ses découvertes quotidiennes sur la nature en ville, et nous embarque dans ses aventures confinées en Terre méconnue…

 

Jimi Coquebot, confinementaliste animalier, lors de son safari en balconie » © Muséum de Grenoble

« Explorateur de l’extrême, balconiste avisé, oiseaulogue averti, photographe correspondant du Balconal Géographic, Jimi est confinementaliste animalier.
Grâce à son appareil révolutionnaire à manivelle, le « GPS / I-Faune / E-mailer », il pourra en toutes circonstances vous faire part de ses observations sur la faune locale, accompagnées de photos uniques, de ses découvertes inédites, ses coups de cœur, mais aussi ses mésaventures, sans se masquer ni prendre de gants.
Il vous racontera les mille dangers côtoyés au quotidien, les pièges dont on ne sait pas d’où ils sortent, le syndrome du vertige du troisième, et les bêtes horribles planquées dans les pots de fleurs et toujours prêtes à le dévorer tout cru au moindre faux-pas.
Vous verrez la vie sur les balcons comme vous ne l’avez jamais soupçonnée, vécue par un homme seul, perdu dans la jungle balcone.
Voulez-vous faire partie de cette aventure ? Restez avec nous pour le prochain épisode ! »

A suivre sur la page Facebook du Muséum…

informationRenseignements divers
Facebook : Muséum de Grenoble
courrielhttps://www.grenoble.fr/1607-museum.htm

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Culture sur verdure

La peinture est dans sa nature

Toutes griffes dehors