Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Une ruche cheminée pour des abeilles urbaines

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): Budget participatif : portraits de projets

Budget Participatif 2018

Une ruche cheminée pour des abeilles urbaines

Le parc Pompidou, situé rue Léo Lagrange, accueille depuis peu une colonie d’abeilles. Les pollinisatrices ont élu domicile dans une toute nouvelle ruche cheminée pédagogique, installée dans le cadre du budget participatif 2018.

Laurent Lalliot, qui a porté le projet au budget participatif 2018, est apiculteur amateur. ©Auriane Poillet

« L’idée est de partager mon intérêt pour les abeilles. Et pour que les Grenoblois s’intéressent à l’apiculture, l’idéal est de les amener près des ruches », raconte Laurent Lalliot qui a porté le projet de ruche cheminée pédagogique au budget participatif de 2018. Avec une installation au mois d’avril, la ruche cheminée est le premier projet lauréat de cette édition à avoir été réalisé.

De quoi observer les abeilles

Ce modèle de ruche, inventé par des apiculteurs du Nord-Isère, comporte plusieurs particularités qui servent le projet du Grenoblois. Des fenêtres permettent d’observer la colonie d’abeilles en plein travail. La cheminée qui la compose oblige ses occupantes à entrer et sortir de la ruche à 2,50 m du sol. Ainsi, les usagers ne dérangent pas les abeilles et inversement.

Le milieu urbain n’est pas pour déplaire aux abeilles, selon l’apiculteur :

Il y a une grande diversité de ressources en ville. Les abeilles sont aussi moins sensibles aux pollutions urbaines que campagnardes, notamment à cause des pesticides. La ruche cheminée a été pensée pour la pédagogie et pour être installée dans les espaces où il y a du public. Mais la gestion de la ruche reste classique.

Sensibilisation au rôle des abeilles

Visite de printemps ou d’hiver, traitement, surveillance des miellées et des essaimages ou encore récolte du miel, toutes les étapes d’entretien sont réalisées bénévolement par le porteur de projet lui-même ; en plus de l’entretien de ses six ruches personnelles situées aux Eaux-Claires et dans le parc de l’Île d’Amour. Et le travail ne s’arrête pas là.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 9 images

Des animations menées par Laurent Lalliot devraient être bientôt mises en place à destination de tout.e.s. « L’idée est de sensibiliser les habitants à l’importance des abeilles en tant que pollinisatrices et leur rôle dans la biodiversité », ajoute-t-il. Un tableau sera prochainement installé sur la ruche pour communiquer sur les jours et heures d’animations. De quoi s’intéresser de très près à ces petites bêtes !

informationRenseignements divers
Inauguration de la ruche cheminée mercredi 11 septembre 2019 à partir de 17h avec la présence des associations Episol et Maison de l'abeille martinéroise.
courrielwww.gre-mag.fr/thematiques/budget-participatif-portraits-de-projets/

Les commentaires (1)

Commentaire de Pierre Genevey le 10 août 2019 à 20 h 39 min

Bonjour.
Lors de la consultation, j’avais voté pour votre projet.
Est ce que vous avez des jours et heures réguliers d’intervention ? pour discuter avec vous étant moi même apiculteur amateur .
Cordialement
Pierre Genevey

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Osez « (re)découvrir le coeur historique de Grenoble »

« Femme assise » profite d’une remise en beauté

L’Été Oh ! Parc, la saison des plaisirs