Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Citiz : l’autopartage accélère

Déplacements

Citiz : l’autopartage accélère

La société grenoboise Citiz propose la mise à disposition et le partage de voitures individuelles à la carte. Avec l’ambition de répondre à tous les besoins, elle développe de nouveaux services et emprunte maintenant les routes de la Région.

©Auriane Poillet

C’est sous une forme associative qu’Alpes Autopartage s’est créée en 1996. En 2010, elle fusionne avec une plateforme de Chambéry, se renomme Citiz et devient une société coopérative d’intérêt collectif, au sein d’un réseau national. Sur le sillon alpin, Citiz Alpes-Loire gère aujourd’hui 370 véhicules, dont 140 sur Grenoble.

Située sur une place de parking dédiée, chacune peut être réservée par un-e abonné-e préalablement inscrit-e, pour une durée de son choix. Les avantages ? Pratique, économique et écologique, selon Citiz. En effet, une voiture à usage partagé coûterait à ses usagers moyens environ 2,5 fois moins cher par rapport à une voiture particulière, puisque seul le besoin réel est facturé.

L’autopartage permet aussi de libérer l’espace public de la voiture au profit d’autres usages. «Nos clients remarquent aussi qu’ils repensent leur mobilité. En voyant le coût exact de chaque kilomètre, ils diminuent de fait leur consommation. Il y a donc un impact écologique», constate Jean Clot, de Citiz Alpes-Loire. Enfin, le service engendre une diminution de la charge mentale, car aucun acte d’entretien de la voiture n’est à effectuer par les abonné-es.

De nouvelles offres pour plus de souplesse

Depuis l’été dernier, une offre permet aux touristes d’utiliser aussi l’autopartage, avec un abonnement de 30 jours maximum. Grâce aux voitures Yea ! en cours de déploiement sur l’espace public (près d’une quarantaine à Grenoble), il est également possible de louer des voitures sans réservation préalable ni temps de location défini.

Enfin, Citiz développe aussi un système de partage des voitures des particuliers avec le dispositif «Ma chère auto», en échange d’une rémunération.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.citiz.coop/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

À la Bastille et à la belle

Au nom des femmes

La Villeneuve : une année de festivités