Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Études et professions scientifiques : les filles changent le monde !

colloque

Études et professions scientifiques : les filles changent le monde !

On ne saurait qualifier le milieu scientifique français de discriminant et misogyne. Et pourtant… Le nombre de filles qui poursuivent des études scientifiques est toujours aussi peu élevé. D’où l’organisation de ce colloque Un rêve pour les filles et les garçons : la science, qui se tiendra le 9  novembre à Grenoble. Objectif ? Susciter des vocations tant chez les filles que chez les garçons et balayer les préjugés sexistes.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 4 images

Organisé à l’initiative des associations Parité Sciences et Femmes et Sciences, ce colloque s’adresse à toutes et tous avec la volonté affichée de lutter contre les inégalités de sexe.

« Il y a encore beaucoup de filles qui renoncent à suivre des études scientifiques ou techniques », constate l’une des organisatrices, Jacqueline Etay, directrice de recherches au CNRS retraitée. « Les stéréotypes continuent et il faut faire en sorte qu’ils disparaissent. »

Comment ? En donnant de la visibilité à des femmes scientifiques reconnues pour exceller dans leur domaine. D’où l’intérêt de l’exposition Infinités Plurielles de Marie-Hélène Le Ny qui tournera sur différents lieux de l’agglomération grenobloise entre septembre et novembre  2019 : de superbes portraits photos noir et blanc de femmes scientifiques constituent une véritable mise en lumière de talents.

Nouveaux dispositifs pour l’égalité

Au-delà du pouvoir des images, ce colloque convoquera réflexion et témoignages. Une table ronde sur l’enseignement des sciences sera l’occasion de confronter des expériences d’enseignants de tous les niveaux, depuis les maternelles jusqu’aux études supérieures.

Six conférences inviteront à la réflexion sur l’intégration des filles dans les filières scientifiques et techniques. Une manifestation nécessaire qui montre que les mentalités changent peu à peu, comme le constate Jacqueline Etay :

 Auparavant, les femmes progressaient moins bien que les hommes dans les carrières scientifiques, même quand leurs dossiers étaient meilleurs. Peu à peu certains instituts ou laboratoires ont su s’atteler à ce problème et mettre en place des dispositifs pour tendre vers plus d’égalité. À Grenoble, nous avons la chance d’avoir une personne à la Préfecture missionnée sur l’égalité hommes-femmes. Mais il y a encore du travail à faire.

informationRenseignements divers
téléphone Colloque Un rêve pour les filles et les garçons : la science, le 9 novembre 2019 de 8h30 à 18h30 - Auditorium de Grenoble INP, Parvis Louis-Néel, Grenoble. Inscription gratuite - Repas : 10€, 4€ (étudiants), gratuit (lycéens)
courrielwww.urlz.fr/aeZW

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Un campus numérique pour retrouver le chemin de l’emploi

Soutenir les femmes en errance

Ciao l’ennui !