Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Les bons gestes expliqués par des jeunes ambassadeur-rices

Covid-19

Les bons gestes expliqués par des jeunes ambassadeur-rices

Tout au long du mois de juin, une dizaine de jeunes ambassadeurs et ambassadrices abordent les habitant-es pour rappeler et expliquer les bons gestes à adopter pour lutter contre la propagation du virus Covid-19.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 18 images

Au total, ce sont neuf jeunes âgés d’une vingtaine d’années qui sillonnent la ville quatre demi-journées par semaine. Ils et elles privilégient les lieux de rassemblement, comme les parcs, les marchés ou les rues piétonnes, pour aller à la rencontre des habitant-es.

Après avoir suivi une formation dispensée par la Croix-Rouge, les volontaires rappellent les gestes protecteurs et, surtout, expliquent leur importance.

«A la Croix-Rouge, nous avons une grande histoire des gestes qui sauvent dont font partie les gestes barrière», indique Laurent Bourque de la délégation territoriale de l’Isère. «La prévention passe principalement par le discours.»

Discuter, expliquer

Par binôme mixte, les jeunes lancent la discussion au hasard des rencontres. «C’est un peu délicat d’aborder les gens dans la rue, d’embêter quelqu’un dans son quotidien», raconte Essia. «Mais après deux mois de confinement, les habitants sont contents de voir des gens en physique et sont très réceptifs.»

Mathilde et son binôme se sont rendus au marché de La Villeneuve en ce début de mission. Elle explique :

On est assez bien reçu. Les gens sont heureux de voir des jeunes qui s’investissent. On est là pour dire qu’il faut continuer. Si on se mobilise et que l’on fait les choses bien, on peut sauver des vies.

Issus du dispositif Emergences et de la Mission locale de Grenoble, les volontaires ont été recrutés par la Ville pour cette mission qui s’achèvera à la fin du mois de juin.

«Mixer les deux projets a permis de sélectionner des profils très différents», se réjouit Catherine Belijar Amadieu, directrice de la Mission locale de Grenoble. «Pour nous c’est intéressant, car on a besoin de les sensibiliser, de leur montrer qu’ils peuvent avoir de l’utilité à travailler avec les habitants».

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/1699-covid-19.htm

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Nouvelle gestion des espaces verts pour plus de biodiversité

Budget participatif : à situation inédite, concept inédit !

Salengro, c’est fruité !